AccueilGalerieFAQRechercherMembresConnexionS'enregistrerGroupes



 
Chers membres, chers invités,

Nous avons déménagé sur la version 2.0 d'Epic Hogwarts.
Nous vous invitons à vous (ré)inscrire à l'adresse suivante :

http://epichogwarts.com

Nous espérons vous voir parmi nous.
La direction d'Epic Hogwarts.

Partagez | .
 

 La Grande Salle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lena Jane Singer
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE ADJOINTE
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
CHEF DE RÉDACTION

▸ MESSAGES : 1578
MessageSujet: Re: La Grande Salle   Lun 13 Jan - 7:36

Il fallut un moment supplémentaire à Lena pour revenir totalement dans le présent. Les sauts dans le temps n'étaient jamais agréables à vivre, et étaient particulièrement éprouvants lorsqu'elle était fatiguée ou pire, qu'elle était fatiguée ET avait une vision d'elle même. Il lui avait toujours été plus fatiguant de voir son propre futur, parce qu'elle était à la fois la Lena qui voyait l'avenir, et celle qui vivait l'avenir. Et il n'y avait rien de plus déstabilisant. Elle pouvait presque encore sentir la neige lui couler dans la nuque, et elle en eut un léger frisson.

Elle avait des réminiscences de voix dans la tête. Et la même voix qui lui demandait comment elle allait. Elijah avait l'air sincèrement inquiet. C'était bien la première fois qu'il semblait se soucier d'elle, songea la jeune femme avec ironie. Et il fallait que ce soit parce qu'elle avait une crise juste devant ses yeux. Il ne lui restait plus qu'à trouver un mensonge potable pour ne pas dévoiler qu'elle possédait le Troisième Œil. Elle avait pourtant été persuadée, jusque là, qu'il savait. Après tout, comment aurait-elle pu éviter certains des ingénieux mauvais coups du jeune homme, autrement? Mais s'il n'était pas encore au courant, autant lui éviter de l'être trop rapidement. Personne n'aimait savoir qu'une gamine de tout juste vingt ans pouvait connaître leur passé et leurs petits secrets.

« Oui, je... Ça va. Probablement de la fatigue. »

Pieux mensonge. Mais comme le disait si bien sa mère, les apparences avant tout. Un bref regard aux environs lui indiqua que non, personne n'avait remarqué son absence. Il ne restait plus qu'à convaincre Elijah, qui n'allait probablement avaler aussi facilement son histoire. S'il avait un minimum de logique, il n'allait pas mettre longtemps à rassembler les pièces du puzzle. Alors elle lui adressa son sourire le plus radieux, dégagea doucement sa main et entreprit d'entamer son burrito - car oui, désormais, elle mourrait de faim. Un grommellement quasi inaudible ne put en revanche lui échapper. Elle se rattrapa cependant et détourna l'attention d'elle-même en affichant un air angélique.

« A cause de toi, Delilah, je vais probablement attraper la grippe la plus carabinée de toute ma vie. Ne t'inquiète pas pour moi, je vais bien. Tu disais?»

Lena lui jeta un coup d’œil oblique en s'efforçant d'oublier les fourmis qui lui parcouraient les doigts, ces derniers n'appréciant visiblement pas d'avoir été si fortement contractés. Elle se souvenait de chacun des enseignements de sa mère: toujours parler d'une voix égale, sourire, dominer son langage corporel, avoir l'air impeccable. Pour ce dernier point, c'était à revoir. Elle resserra son chignon d'un geste expert, et ôta une poussière invisible de sa chemise. Puis elle plaça ses mains bien en évidence sur la table, mouvement qui indiquait clairement: "Non, je ne suis pas en situation de malaise. Je suis en confiance, et je dis la vérité." D'un tranquille geste de baguette et d'un Aguamenti bien placé, elle remplit sa tasse de café vide avec de l'eau. Elle avait besoin de boire.

Elle tourna la tête vers Elijah, le regarda juste assez pour ne pas donner l'impression de fuir son regard, ni trop, ce qui donnerait sans nul doute l'impression qu'elle avait quelque chose à cacher. Non, elle affichait un air parfaitement honnête et sincère. Et elle s'en voulut. La Poufsouffle n'aimait pas mentir, et surtout quand son interlocuteur avait l'air bien intentionné, ce qui était le cas d'Elijah. Elle se détestait pour cela. Et elle se mordit la lèvre inférieure en se retenant de lui déballer son secret. Parce qu'elle avait besoin de se confier à quelqu'un. Elle ne l'avait dit qu'à peu de personnes, et plus rares encore étaient les personnes qui lui étaient proches. C'était son Troisième Œil, son Don, ce qui la différenciait des autres. Il faisait partie d'elle, et c’était comme ça.


« Merci. De t'inquiéter pour moi. »

Voilà, ça, c'était dit. Mais pour la révélation sur son Troisième Œil, on attendrait.


lena j. singer
« HE'S THE NIGHT AND STORM IN THE SUN'S HEART » • POUFSOUFFLE • RPGPENSINEHISTOIRENOTES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Delilah
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTEUR
DÉCORATEUR

▸ MESSAGES : 1315
MessageSujet: Re: La Grande Salle   Lun 13 Jan - 10:47

Lena sembla revenir tout à fait à elle et afficha un sourire radieux. Est-ce qu'elle pensait réellement s'en sortir ainsi ? Le charme était la spécialité d'Elijah. Il connaissait par coeur cette façade. Si la fatigue pouvait expliquer l'absence passagère, se briser les os n'était absolument pas un comportement logique. À ce propos, la Singer retira sa main de sous celle du Directeur, ce qui eu pour effet de donner un léger mouvement de recul à ce dernier. Il l'avait totalement oubliée, tant il était concentré sur le visage de la jeune femme. Pourquoi lui mentait-elle ? Ils n'étaient pas vraiment amis, alors il était normal qu'ils ne sachent pas tout l'un de l'autre. Mais le silence que gardait Lena sur qui venait de se passer suffisait à prouver que ça cachait un peu plus qu'un coup de fatigue.

Il n'avait toujours pas détourné le regard de la Singer, scrutant le moindre mouvement, pli de sa peau. Lorsqu'elle tourna son regard vers le sien, le jeune homme en profita pour capter son attention et plonger au plus profond de ses prunelles. Il désirait les fouiller jusqu'à atteindre son âme et découvrir ce que la Directrice de Maison cachait. En dehors du fait que le jeune homme n'aimait pas qu'on lui mente avec autant d'aplomb, il était responsable de son personnel et le comportement de la jeune femme l'inquiétait. Immisçant sa volonté en elle, le Delilah garda simplement le silence. Mais c'était sans compter sur un violent élancement qui survint dans la poitrine. Déstabilisé, Elijah détourna le regard, brisant le contact qu'il venait à peine d'établir et se mit à tousser dans sa serviette de table.

C'était à son tour de fuir et de tourner la tête dans la direction opposée. La quinte de toux ne dura pas bien longtemps mais la douleur persista dans son acharnement. Oh non non non... Pas maintenant PAS MAINTENANT ! pensa-t-il très fort. Mais c'était déjà trop tard. Ne voulant pas infliger ce spectacle à Lena et aux élèves qui arrivaient de plus en plus nombreux dans la Grande Salle, le Directeur se leva en vacillant et laissa tomber au sol sa serviette maculée de quelques tâches de sang. Ses crises s'étaient faites de plus en plus rares au cours des deux dernières années mais n'avaient pas totalement disparues. D'un geste que le sorcier ne contrôlait absolument pas, il lacéra férocement sa poitrine avec ses ongles, déchirant sa chemise et quelque peu sa peau. Chancelant, Elijah descendit les quelques marches et s'avança dans l'allée. Fichu. C'était fichu. Qui allait croire que cette attitude était normale ? Mais le Professeur n'eut pas le temps de se poser davantage de questions. Il eut juste le temps placer ses mains sur son front, avant de sombrer dans l'inconscience.


FREE HUGS HEY THERE DELILAH
Qu'est-ce que tout le monde a, mais que personne ne veut perdre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Jane Singer
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE ADJOINTE
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
CHEF DE RÉDACTION

▸ MESSAGES : 1578
MessageSujet: Re: La Grande Salle   Mar 14 Jan - 8:06

Elijah n'avait pas avalé son mensonge. C'était ce que Lena se répétait, à la fois déçue et satisfaite; déçue, parce que cela lui aurait évité de nombreux problèmes; satisfaite, parce qu'elle devait bien avouer qu'elle aurait été profondément désabusée d'apprendre que le Directeur se laissait prendre à si peu. En revanche, son ennui majeur, c'était qu'il n'allait probablement pas la laisser en paix. Et qu'en plus, elle pouvait toujours rêver pour que quiconque - et lui, en particulier - lui fasse confiance. Mais elle avait ses secrets, et elle ne tenait pas à les dévoiler. La précédente personne qui avait été mise au courant - par erreur - l'avait enfermée dans une cave vietnamienne avec l'intention de l'obliger à lui révéler chacune de ses visions. Elle s'était libérée, évidemment. Il n'empêchait qu'elle gardait une certaine méfiance vis-à-vis des autres à ce sujet.

Elijah fixait la jeune femme, droit dans les yeux, et elle déglutit discrètement, avec d'avoir un léger mouvement de recul. Elle ne voulait pas lui déballer ce qu'elle était. Après tout, ils n'étaient pas amis, et il lui avait tout de même pourri l'existence pendant sa scolarité. A ce souvenir, elle serra les dents, en ce remémorant chaque once de rage et d'humiliation qui l'avaient alors traversée. Alors qu'elle s'apprêtait à lâcher une remarque cinglante, elle fut interrompue par Elijah, qui commença à tousser violemment.

La Poufsouffle fronça les sourcils, sans comprendre ce qui était en train de se passer. Brusquement inquiète, elle tendit les doigts dans la direction du jeune homme qui se levait et s'éloignait en chancelant. Sans qu'elle ne puisse faire quoique ce soit, il s'effondra après s'être lacéré la poitrine. Elle se leva brusquement et courut dans sa direction. Il était inconscient. Lena posa une main sur le front d'Elijah; il n'avait pas spécialement de fièvre. En se redressant, elle dévisagea les élèves et prit son visage le plus sévère, celui qui la terrifiait elle-même. Celui qu'affichait sa mère quand elle était particulièrement en colère, celui qu'avait son père quand il entrait dans une colère glaciale, ou qu'il devait traiter avec des personnes qu'il n'appréciait pas. Un visage de reine autoritaire, qui ne tolérait aucun écart.

Elle darda un regard glacial sur l'assemblée, et fixa son attention sur un jeune élèves de Troisième Année, immobile, qui observait tout, tétanisé. Il ne devait pas souvent avoir l'habitude de voir des Directeurs s'évanouir après avoir mangé ses crêpes.

« Toi, là. Va me chercher l'Infirmière. Tout de suite. Et préviens le Di... Non, oublie. Ramène-moi juste l'Infirmière. Et vous autres, écartez-vous, et prenez votre petit-déjeuner. Je ne tolèrerai aucun retard en cours. »

Alors que l'élève partait en courant dans les couloirs, et que les autres s'efforçaient de reprendre leurs activités habituelles - tout en ne pouvant pas s'empêcher de piailler en lui jetant des coups d’œils surexcités - Lena s'accroupit de nouveau près d'Elijah et lui donna deux claques rapides, pour vérifier s'il était bien inconscient, avant de se pencher pour s'assurer qu'il respirait encore. C'était déjà ça. D'un geste habile, elle le fit pivoter en position latérale de sécurité, et attendit l'arrivée de l'Infirmière, en réfléchissant à toute allure.

Elle ne savait pas ce qu'Elijah avait. Ce n'était pas un comportement de loup-garou - et ça, Merlin savait qu'elle en connaissait un rayon dessus -, pas plus que ce n'étaient des agissements de Voyant. Une maladie quelconque? Peut-être. Mais rien de ce qu'elle avait lu dans les livres de l'immense Bibliothèque de Poudlard ne lui évoquaient un tel comportement. Peut-être n'y avait-il rien à comprendre, tout simplement. Peut-être qu'elle n'avait pas envie de comprendre non plus. Chacun avait ses problèmes, et ses secrets.

« Ça, pour un petit-déjeuner, c'était un petit-déjeuner... Tu as intérêt à te réveiller, Elijah, et vite. Je n'ai pas envie d'avoir ça en plus sur la conscience. »


lena j. singer
« HE'S THE NIGHT AND STORM IN THE SUN'S HEART » • POUFSOUFFLE • RPGPENSINEHISTOIRENOTES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Grande Salle   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Grande Salle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» MI5 ► Y a des fois où je me dis que j'ai tout gagné.
» Le potager
» ‣ SUJET COMMUN : Repas de Début d'année
» Grande salle de Réception [Officiel]
» Hadhod, nain de la Moria [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epic Hogwarts :: ϟ ROLE PLAYING GAME ϟ :: RPG DE DÉTENTE-