AccueilGalerieFAQRechercherMembresConnexionS'enregistrerGroupes



 
Chers membres, chers invités,

Nous avons déménagé sur la version 2.0 d'Epic Hogwarts.
Nous vous invitons à vous (ré)inscrire à l'adresse suivante :

http://epichogwarts.com

Nous espérons vous voir parmi nous.
La direction d'Epic Hogwarts.

Partagez | .
 

 Quand deux verts forment un arc-en-ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jersey Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
CONSEILLÈRE
VEILLEUSE

▸ MESSAGES : 1926
MessageSujet: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Mar 18 Fév - 22:59



17 h 30 - Salle commune de Serpentard


Quand les joies de la Salle Commune s'offrent à nous, c'est le paradis. Une journée sans être en contact avec des petits idiots d'autres maisons, une journée sans problèmes qui se soldait par une soirée dans la salle commune, un petit thé tout près. Il fumait encore et réchauffait ma gorge sèche depuis déjà trop longtemps, c'était parfait. Je laissais parfois échapper quelques soupirs de plaisir, un frisson aussi lorsque l'air frais de la salle commune venait entrer en contact avec ma peau alors que je bouillonnais à l'intérieur, à cause de la chaleur du thé. J'étais assise sur un fauteuil, et surveillais d'un œil assez peu responsable la salle commune. De toute façon, la plupart des élèves finissaient leurs devoirs à cette heure-ci. Moi, je n'avais presque rien à faire, et je trouverai sûrement la motivation & l'inspiration dans mon lit, vers minuit. Pelucha devait être au bureau des Conseillères, et Keira en train de s'admirer et de se complimenter elle-même, du genre "Oh oui, il n'y a pas meilleure préfète que moi. Je suis une Jones !" ! Je savais que celle-ci était parfois très maladroite en ce qui était de parler aux autres, et la taquiner intérieurement me faisait un grand bien.


En même temps que je profitais de "ma" salle commune, je repensais à mes dernières escapades nocturnes. La dernière fois, j'avais eu la bonne idée de mettre mes jolies chaussettes vertes, et je m'étais faîte repérée par une horde de hiboux - qui heureusement ne m'avaient rien fait. Pour moi, sortir était un jeu. Lorsque je n'étais pas préfète, c'était les préfets qui n'aimaient pas savoir que des élèves sortaient du château en pleine nuit, mais maintenant, c'était moi qui faisait les rondes. Autant à cause de ma place de Veilleuse que celle de préfète. En même temps, je dormais peu, ainsi ce n'était pas plus gênant. Ce n'en était que plus drôle, j'avais fait des périodes d'insomnies où j'aurai pu rester bien plus longtemps à veiller.  




Il y avait aussi des nuits où j'avais écrit. Ecrire était un moyen de trouver la solution à des soucis, un échappatoire possible aux problèmes familiaux. Mais à force, j'avais constaté avec grand peine qu'il n'en existait pas. Rien ne me permettait de trouver une solution, je devais affronter la réalité. Seulement, rien que le fait de me replonger dans ces soucis alors que tout allait si bien en ce soir ne me faisait pas du bien. Aussi, en reprenant une gorgée de thé, je préférai oublier ces soucis et penser à autre chose. Par exemple, ma prochaine sortie entre amis, la prochaine fois que je verrais Hope, ma soeur, ou encore si j'allais faire une fête au bureau des conseillères. J'avais des idées farfelues, certes, mais j'assumais. Lorsque j'étais petite, je ne m'étais jamais vraiment amusée, je n'avais jamais vraiment profité de la vie et de tous les plaisirs que pouvait m'offrir le manoir mais aussi le fait d'être la "petite dernière". Non. Au lieu de ça, je passais mes journées à être triste, sauf quand j'étais avec Kayl ou Jess, ma meilleure amie, la seule qui avait jamais réussi à me donner le sourire, à m'amuser. J'avais retenu le nom des fleurs, grâce à elle. J'avais découvert des pays et je lui devait tant...Jess me manquait. J'avais envie de savoir ce que cette merveilleuse personne était devenue.


Si j'avais quelque chose à écrire, c'était bien une lettre pour Jess. Alors, je décidais de prendre un parchemin, et commençais à écrire le brouillon de ma lettre. Celle-ci devait me ressembler, nous ressembler. Elle devait faire passer le plus beau message que je puisse écrire "merci, grâce à toi je suis heureuse" quoique, ce n'était pas totalement vrai. Je n'étais pas toujours heureuse et il m'arrivait 'avoir des coups de blues comme ça arrivait à tout le monde. Mais je voulais vraiment profiter, et chaque jour était...un nouveau jour ! Je n'étais pas pressée d'être au lendemain, et avais enfin trouvé une utilité à ma soirée. Je ne portais même plus d'attention aux élèves qui commençaient à arriver en salle commune. "Ma" Salle Commune.


   

Look how they shine for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Jeu 6 Mar - 4:01

Sorry pour le retard é_è

La Salle Commune, sûrement l'un des endroits préféré des élèves, toutes maisons confondues, était appréciée car étant lieu de distraction, de calme et de détente. Pour Joshua, c'était un peu ça, mais s'il aimait tant cette partie du château, c'était probablement car il était certain de ne jamais y croiser quelqu'un d'une autre maison. Non pas qu'il n'aimait pas particulièrement les autres élèves, mais rester entre Serpentard ne le dérangeait pas non plus, bien au contraire. En effet, la plupart de ses connaissances et de son cercle amical faisaient eux aussi partie de la maison de la ruse, et ça n'était pas une coïncidence. Car si Joshua s'entendait forcément mieux avec les gens de cette maison, il ne choisissait pas ses amis au hasard, il n'en avait pas vraiment le droit en fait, bien qu'il y avait quelques exceptions à la règle.

Depuis qu'il était arrivé à Poudlard, le Harrington avait pris l'habitude de se rendre à la Salle Commune après les cours, quand il n'avait pas déjà quelque chose de prévu, pour y faire ses devoirs ou discuter, installé dans l'un des confortables fauteuils de cuir qui donnaient tout son charme à la pièce. C'était son frère qu'il venait voir le plus souvent afin d'échanger les dernières nouvelles concernant la famille, mais pas que. Cette fois pourtant, lorsque Joshua entra dans la Salle Commune de Serpentard, il ne se dirigea pas vers son frère avec qui il échangea simplement un regard, mais vers quelqu'un qu'il ne connaissait que de nom, jusqu'à maintenant du moins.
" Jersey Jones, préfète de Serpentard... "

Le Vert et Argent prit place dans un fauteuil qui lui faisait face et sortit un parchemin de sa poche, celui destiné à son devoir de Sortilèges et Enchantements. Il était rare pour le garçon d'adresser la parole spontanément à quelqu'un qu'il ne connaissait pas mais quand il le faisait, ce n'était pas à n'importe qui, c'est pourquoi il avait "visé" haut en choisissant la préfète de sa maison. On lui en avait brièvement parlé et il l'avait déjà croisé, en classe ou dans les cachots le plus souvent. Si Joshua était venu à elle, c'était parce que son nom l'avait... disons "interpellé". En effet, il connaissait déjà une Jones et cela l'intriguait. De plus, son titre la faisait ressortir du lot, alors le Harrington était certain qu'il pourrait avoir une discussion sensée avec, du moins sans que cela ne se limite à parler des cours et... du temps qu'il faisait.
" Je connais une autre Jones, avec un caractère bien trempé... Je suppose que tu vois de qui je parle ? "


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jersey Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
CONSEILLÈRE
VEILLEUSE

▸ MESSAGES : 1926
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Jeu 6 Mar - 6:33

Je m'étais toujours aimée. Pas comme une orgueilleuse, non, mais j'aimais la vie que je menais. Sauf quand on me demandait d'habiller Fred, mon robot de Culture Moldue, en femme. Là j'étais plutôt du genre à me maudire moi-même. Mais d'ordinaire, j'avais cette pointe d’orgueil qui faisait que j'étais inaccessible. Pour certains, un défi :" vais-je réussir à aligner trois phrases avec elle?"  alors que pour certaines, comme Aurélie, tout ce passait bien. J'étais très amie avec cette fille qui n'était pas destinée, à première vue, à être amie avec moi. Je l'avais trouvée trop simple, trop fade, pas amusante. Mais j'avais vite changé d'avis. J'avais découvert en cette fille une seconde "moi". Une jeune fille qui, elle-aussi, avait souffert et souffrait encore intérieurement, sans rien dire. C'était mon cas. Je ne disais rien et je cachais ma douleur. Cette jeune fille avait su voir au delà des apparences, et cela avait créé une confortable amitié. Amitié assez profonde pour que je  songe à lui dévoiler que j'étais en réalité Troisième-Oeil. Mais en plus de ce don, j'avais la chance d'être très bien située. En effet, j'avais accès aux coulisses du professorat, gérais aux côtés d'Evan la maison de Serpentard, avais de bonnes relations avec le Baron, avais accès aux fichiers concernant les élèves et tout ce qui tournait autour des élèves du château et pour finir, étais dans l'équipe de la rédaction, sans oublier mes fameux tours de veille. J'avais un oeil sur tout, je savais presque tout de ce qui se passait. En tant que fouineuse, je pouvais chercher dans les dossiers, ruser pour en faire un article. Aucun souci pour moi, donc. Alors que j'étais perdue dans mes pensées, un jeune homme d'à-peu-près mon âge vint s'asseoir face à moi. Au début, je fronçais les sourcils, puis mon visage s'adoucit lorsque je me souvins que ce n'était autre qu'un Serpentard.  Alors qu'il m'avait nommé, je décidais d'en faire de même.

<< Et je pense pouvoir affirmer sans me tromper que tu es Joshua Harrington. >>

Alors que j'esquissais un demi-sourire, en signe de "bienvenue face à moi", je l'écoutais parler. Sur le coup, je ne saisis pas bien ce qu'il me disait. Une autre Jones. Une autre...Keira? Je n'avais aucune envie qu'on me parle d'elle. Les choses commençaient à peine à s'arranger et nous avions enfin la preuve que nous étions...soeurs. Ce mot m'écorchait la bouche tant j'étais étonnée d'être la soeur de...de cette fille. mais au final, j'allais sans doute être la première personne à l'apprécier pour ce qu'elle était, contrairement à cette odieuse Sacha. Au final, je regardais Joshua. Il devait attendre une réponse. Dommage pour moi, nous étions partis sur un sujet sensible. Mais en regardant bien son expression du visage, je comprenais bien qu'il avait dû s'être passée une mauvaise rencontre avec l'Equus. Ce qui était, en soit, tout à fait classique. Qui s'attendait à voir Keira sourire à l'arrivée de quelqu'un, et qu'elle lui dise qu'il fait très beau et qu'elle était de bonne humeur ?

<< Ah, Keira. Elle n'est jamais très agréable, de toute façon. Mais je peux t'assurer qu'elle n'a pas un mauvais fond. Tu as sans doute remarqué que nous nous ressemblons, elle et moi ? Même cicatrice au même endroit, même chevelure - magnifique, d'ailleurs. Le plus important, face à elle, c'est de se défendre. En particulier sa maison. Crois-moi, ça marche toujours. >>


   

Look how they shine for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Sam 15 Mar - 2:25

Le Harrington esquissa un fin sourire, pas vraiment surpris que la sorcière sache qui il était. Après tout, en tant que préfète, elle devait en connaître du monde, surtout venant de Serpentard. Et, même si rares étaient les personnes capables de se souvenir de chaque individu qu'elles croisaient, certains noms, plus célèbres que d'autres, étaient faits pour ne pas être oubliés. Pour Joshua, rien d'étonnant donc à cela, il était loin d'être le premier Harrington à faire ses études à Poudlard, et à Serpentard même, son frère en était la preuve vivante. Mais malgré ce que l'on pouvait croire, cela lui pesait parfois de devoir constamment faire attention à son image, ou plutôt à celle de sa famille en réfléchissant à ce qu'il faisait et à ce qu'il pouvait ou ne pouvait pas dire. C'était d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles il ne parlait jamais de lui à personne, en dehors du fait qu'il n'aimait pas ça.

Comme il s'y attendait, la préfète ne mit pas longtemps avant de comprendre de qui le Vert et Argent voulait parler. Et le peu qu'elle lui conta de la Jones ne fit que confirmer ce qu'il pensait d'elle. Mais ce qui interpella vraiment le Harrington, c'est ce que la Serpentard lui expliqua ensuite. S'il n'avait remarqué aucune cicatrice, il était vrai que les deux filles se ressemblaient, assez pour être de la même famille. Pourtant, c'était leur nom qui avait attiré l'attention du jeune homme. Elles portaient le même, des soeurs donc ? Même si Jersey ne l'avait pas dit explicitement, tout portait à croire que c'était bel et bien le cas. Intéressant... Voilà ce que Joshua en pensait. La préfète semblait avoir un tout autre caractère que l'autre Jones, mais le Serpentard ne connaissait suffisamment aucune des deux filles pour se prononcer là-dessus. Le sorcier esquissa un fin sourire en entendant sa recommandation. Il avait déjà eu l'occasion de parler à cette Keira et avait remarqué qu'elle n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, bien au contraire. Et, si la première fois elle avait gagné leur petit "combat", le Harrington n'était pas prêt que cela se reproduise alors, même s'il savait se débrouiller seul, le conseil de la préfète de Serpentard pourrait lui être utile s'il était amené à revoir sa soeur.

" Merci pour l'info, j'y penserais si je la revois. Oh, et pour ce qui est de défendre notre maison... Je n'y manquerais pas, tu peux me faire confiance sur ce coup là."


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jersey Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
CONSEILLÈRE
VEILLEUSE

▸ MESSAGES : 1926
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Ven 21 Mar - 22:17

Le sourire de Joshua fit apparaître une lueur de satisfaction dans mes yeux. Je pouvais de toute façon à tout moment savoir tout de lui, de son passé et de son futur et ainsi rentrer un peu plus en lui. Chose qu'il ignorait, évidemment, et c'était là le plus déstabilisant. Alors oui, j'avais déjà vu la mort de certains hommes, la météo, les oublis de certains dans mes cours, mais je n'avais encore jamais vu la vie passée de certains, ou la vie futur d'un élève. Et je ne m'en plaignais pas. Joshua semblait plutôt fière que je me souvienne de son prénom et de son nom. En y repensant, peut-être qu'il ressemblait un peu à Keira sur le plan de la fierté du nom. Mais ce qu'il ne savait pas, c'était que je connaissais chaque nom de chaque personne ne Serpentard à partir du moment où je l'avais vue être répartie. En tant que Conseillère mais aussi que préfète, je me devais de tous les connaître, à Serpentard, du moins. Et j'étais tutrice également, il ne fallait pas l'oublier.

J'avais alors envie de m'amuser. La dernière fois que je m'étais réellement amusée, j'avais embêté un pauvre élève de première année aux Trois-Balais. Mais cette fois là, je n'avais pas envie de m'amuser de la même manière. J'avais enviez d'apprendre tout ce que Joshua pouvait m'apprendre. Je compris dans les yeux de Joshua qu'il ne doutait que moi et Keira étions soeurs. J'étais déstabilisée mais je ne le montrais pas. Même si toutes les "grandes" personnes avaient un jour flanché, comme pour le directeur, il ne fallait pas que je reproduise la même erreur avec Joshua. Mais de toute façon, j'avais pas mal de choses à lui répondre. Et à lui dire. Car j'avais le don d'être observatrice et je remarquais des choses perturbantes. La façon de répondre de Joshua m'inspirait confiance, il n'était sans doute pas un simple Serpentard comme tous les autres. Il était quelqu'un qui méritait l'intention de sa préfète. Et il allait l'avoir.

Certains Serpentard étaient honorables. Très. Mais malheureusement, ils n'avaient pas plus dans la tête qu'une fourmi, chose regrettable. On pouvait être quelqu'un de respectable sans forcément être très lucide. Et heureusement, ces cas là ne se remarquaient pas tous les jours à Poudlard, sinon Evan et moi aurions déjà fait une réunion d'ordre général dans la salle commune. Alors forcément, je devais recadrer certains élèves pour qu'ils ne fassent pas de bêtises hors salle commune. Et cette fois, les paroles de Joshua résonnèrent dans ma tête "et pour ce qui est de défendre notre maison... Je n'y manquerais pas". Un sourire, et je parlais :

<< Tu es en cinquième année, je me trompe ? Moi aussi. Je crois que nous nous suivons beaucoup. Tu enseignes, j'enseigne. Et nous avons tous les deux trouvé le caractère de Keira plus ou moins agaçant. Il me semble. >>


   

Look how they shine for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Mar 22 Avr - 7:03

Apparement son nom n'était pas la seule chose que la préfète connaissait du Harrington, ce qui ne l'effraya point pour autant. Les informations qu'elle venait de dévoiler étaient plutôt banales, n'importe quelle personne ayant le sens de l'observation pouvait savoir cela. Puis, comme la Vert et Argent venait de le dire, ils étaient tous les deux en cinquième année, ce qui les amenait donc à se croiser régulièrement, même pendant les heures de cours. Mais le plus important n'était pas là, la Jones venait de lui faire remarquer qu'ils partageaient ces quelques informations, et les deux adolescents devaient sûrement posséder d'autres points communs, qui tarderaient ou non à être découverts.

Néanmoins, la dernière remarque de la Jones sur sa soeur fit sourire intérieurement le Serpentard. Plus que moins. Agaçante était un mot qui pouvait la définir et ce n'était pas lui qui dirait le contraire. Mais ce qui l'étonnait peut-être un petit peu, c'était que tout le monde partageait cet avis, surtout sa soeur. Joshua lui, ne l'avait croisée qu'une seule fois mais cela lui avait suffit pour qu'il remarque à quel point son égo était démesuré. Malgré ça, peut-être était-elle différente de ce qu'elle laissait paraître ? Après tout, Jersey était sûrement la mieux placée pour en dire quoi que ce soit.
" Effectivement, nous sommes bien d'accord sur ce point là. "

Joshua esquissa un petit sourire. Ce qui l'avait sans doute agacé le plus chez cette fille, c'était son obsession pour son nom. D'après ce qu'il avait compris, elle devait appartenir à une famille plutôt "aisée" ou du moins, ayant une importance quelconque puisqu'elle disait mériter un certain respect et un traitement égal à celui d'une... princesse ? Le Harrington doutait fortement qu'elle en soit une mais pour lui, qui possédait aussi un nom, le patronyme d'une personne n'était pas une raison pour être traitée différemment des autres. Bien sûr, c'était un avis qu'il gardait pour lui puisqu'il entrait en totale contradiction avec la façon de faire de son père. C'était d'ailleurs, peut-être la raison pour laquelle Keira pensait qu'il était comme elle.
" Elle semble très fière du nom qu'elle porte... "


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jersey Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
CONSEILLÈRE
VEILLEUSE

▸ MESSAGES : 1926
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Mar 22 Avr - 7:55

Jersey n'avait toujours pas réussi à cerner Joshua. D'habitude, elle comprenait tout tout de suite sur les gens. Elle avait eu pas mal de visions sur pas mal de personnes, mais jamais sur Joshua. Jamais rien qui ne pouvait en dire un peu plus sur le Serpentard. Jersey trouvait leur discussion peu intéressante. Aucun aveu, aucun jeu, aucune taquinerie. Jersey adorait ses discussions avec Keira car c'était un peu un jeu de "qui sera la plus forte en répartie ?". Mais là, il n'était pas question de répartie. Même pas quelque chose de pimenté. Pourtant, Jersey sentait que Joshua ne manquait pas d'être "drôle" - à entendre par drôle quelqu'un qui donnait envie de répondre, qui avait du répondant - lors de discussions plus attrayantes.


Jersey n'avait pas répondu à ce qu'avait dit Joshua la première fois. Elle s'était contentée de hocher la tête simplement. Mais la seconde fois Joshua dit quelque chose de très spécial "Elle semble très fière du nom qu'elle porte". Et là, Jersey eu une nouvelle vision. D'abord, elle n'entendait plus rien autour d'elle. La vision lui montrait...Keira & elles en train de faire les boutiques ensemble. Et les deux filles dirent à l’unisson "Nous sommes des Jones" ! Puis le néant. Jersey réalisa qu'il y avait là un réel lien entre les paroles de ses rencontres - Joshua - et ses visions. Jersey réalisa qu'elle aussi était fière du nom qu'elle portait. Qu'elle était bien la soeur de Keira. Jersey revint à elle-même. Joshua était toujours face à elle. Jersey se leva, puis se rassit. 


"Elle n'est pas la seule, tu sais. Je crois que toi aussi tu es fier de ton nom. Et moi aussi. D'abord, j'ai quelque chose à te montrer. Et tu n'as pas le droit de refuser. Suis-moi."


Jersey venait d'avoir une idée. Elle allait faire visiter son petit endroit à elle à Joshua. Elle traversa la Salle Commune, et se rendit à son extrémité. Elle tapota trois fois une brique qu'elle cacha à Joshua, fit un rond et une croix sur cette brique, et la porte s'ouvrit. C'était un passage secret. La Salle Commune était vide, personne ne les avait vus. Jersey tenait à ce que ce passage secret, hérité de son père, reste secret. Si Joshua le voyait, c'était parce que Jersey avait eu comme une bouffée de confiance en lui, et avait quelque chose qui pourrait l'intéresser dans cette salle. Quelque chose sur lui. A ce moment là, Jersey se rappela que son père lui avait probablement menti quant à sa vraie famille : Sacha & Keira, mais se souvint aussi que Sacha était un monstre vivant. Aussi, elle continua comme si de rien était. La salle était décorée de mille armoiries, de fauteuils or, d'argent, de bijoux. La caverne d'Ali Baba, mais en version pocket. C'était une salle de luxe qui s'offrait à la vue de Joshua, Jersey attendait sa réaction.


   

Look how they shine for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Mer 23 Avr - 5:54

Joshua n'attendait pas de réponse de la part de la Jones, il espérait simplement qu'elle dise quelque chose qui les mènerait quelque part. Le Serpentard n'avait jamais été un garçon très bavard, et surtout pas lorsqu'il s'agissait de parler de lui ou de choses banales, comme lorsque l'on devait faire connaissance avec quelqu'un. En venant à Jersey, il n'avait pas pensé à toutes ces choses, et encore moins à ce qu'il pourrait lui dire. Mais étrangement, jusqu'à maintenant la conversation ne s'était pas vraiment portée sur eux et cela, sûrement car Jersey devait être comme lui : pas du genre à passer des heures à raconter sa vie. D'ailleurs, celle-ci semblait déconnectée, comme perdue dans ses pensées. Joshua, qui était toujours assis en face d'elle, dans le fauteuil en cuir noir, quitta des yeux la préfète pour les poser sur le parchemin qu'il avait amené avec lui en entrant dans la Salle Commune. Il le regarda un instant avant de le plier et de le remettre dans sa poche. Il n'écrirait pas dessus ce soir. 

▼▲▼

Le Harrington releva les yeux vers la jeune fille en voyant que celle-ci s'était levée puis... rassise. Il ne comprenait pas vraiment ce qui venait de lui arriver et se demandait si, finalement, il avait bien fait d'être venu la voir. Après tout, être à Serpentard ne signifiait pas tout... Mais Jersey n'était pas qu'à Serpentard, elle était aussi préfète, tutrice en Astronomie, bref, elle avait tout de l'élève modèle sur qui prendre exemple et Joshua ne pouvait s'être trompé sur elle, il était certain qu'il y avait une explication à cette "déconnexion" mais il savait aussi qu'il était encore trop tôt pour questionner Jersey à ce sujet. Il se contenta d'écouter la sorcière et haussa simplement les sourcils, un léger sourire aux lèvres lorsqu'elle lui annonça qu'il "n'avait pas le droit de refuser". Au moins c'est clair. Si la préfète se comportait étrangement et qu'il ne savait pas où elle l'emmenait, le Serpentard la suivit tout de même, curieux de savoir ce qu'elle souhaitait lui montrer. Il n'avait pas la moindre idée de ce que ce pouvait être mais il ne posa aucune question, il allait bientôt le découvrir de toute façon.

▼▲▼

Une pièce secrète, accessible par un passage secret. Joshua n'en croyait pas ses yeux. Si le bureau du père Harrington avait toujours été un endroit considéré comme mystérieux, car l'accès était interdit et que, par conséquent personne ne pouvait y entrer en dehors du chef de famille, c'était bien la première fois qu'il voyait, et pouvait pénétrer qui plus est dans une pièce vraiment secrète. Mais le plus étonnant n'était pas le lieu en lui-même, c'était plutôt ce qui le constituait. La salle dans laquelle se trouvaient les deux adolescents était fastueuse et le décor, royal. Le Serpentard s'avança vers le milieu de la pièce afin de l'observer plus en détails. Il toucha du bout des doigts un fauteuil de couleur or qui devait être plus que confortable et aperçut son reflet dans un miroir, près de tout un tas de bijoux qui en mettaient plein la vue. Joshua se tourna vers Jersey, affichant un grand sourire d'émerveillement, ce qui était plutôt rare chez le jeune homme.

" Cet endroit est... génial Jersey ! "

Et c'était le cas de le dire. Toujours souriant, le Harrington regardait toujours la jeune fille, se demandant bien pourquoi elle lui montrait cet endroit. C'est vrai, de toute évidence cette pièce était secrète et peu connue donc, mais elle avait décidé de la lui faire découvrir à lui, alors qu'ils ne se connaissaient presque pas. Non pas qu'il n'était pas content, bien au contraire, cet endroit donnait envie d'y rester afin d'observer un par un chaque objet qui s'y trouvait, mais tout cela l'intriguait.


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jersey Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
CONSEILLÈRE
VEILLEUSE

▸ MESSAGES : 1926
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Ven 30 Mai - 23:18

Joshua ne savait sans doute pas pourquoi Jersey avait été comme coupée du monde durant un amoncellement de secondes. Il ne savait pas qu'elle était Troisième-Oeil, ce qui expliquait en tout point qu'il ne comprenne pas et qu'il ne devine pas qu'elle soit parfois plus occupée par de soudaines visions que par une discussion, aussi importante soit-elle. Quand des visions lui arrivaient en plein cours, elle devait cacher son désarroi et rester normale. Néanmoins, elle était obligée de se taire quelques secondes, faisant mine de surveiller ses élèves ou d'avoir repéré une discussion entre deux élèves pour masquer ses visions. Ils étaient à présent dans la pièce secrète. Cette pièce avait son histoire. Histoire de Jones. Le Grand-Père de Jersey était lui aussi Troisième-Oeil. Il avait eu la vision d'une pièce. Une pièce secrète qu'il travailla durant des années. Il revint à Poudlard en tant que Bibliothécaire dans l'espoir de perfectionner cette salle. Et a chaque nouvelle vision, un nouveau nom de famille apparaissait, comme par magie. Enfin, par magie. Les fauteuils, l'aménagement, les dorures avaient été entièrement conçues par lui. Ainsi, ils étaient quatre à connaître l’existence de cette salle : le grand-père, le père, Jersey et Joshua. Jersey avait emmené Joshua pour qu'il voit que cette salle le concernait un peu. La jeune femme, après avoir sourit au compliment du Serpentard, ferma les yeux. Et elle se mit à tourner, tourner, tourner toujours sur elle-même.

JERSEY " Videris."

Et d'un coup, le nom "Harrington" apparût en lettre argentées sur le mur face à Jersey, près d'un coin. Elle rouvrit les yeux, et son sourit s'élargit. On voyait plusieurs initiales autour, sans doute celles des membres de sa famille. Elle repéra un J, et se dit que c'était sans doute pour lui. Elle caressa doucement les lettres, et une nouvelle vision la frappa. Joshua, enfant. Une vision qu'elle attendait. Qui se produisait à chaque fois, pour chaque lettre de chaque famille. A chaque fois, elle en savait un peu plus sur la personne qu’elle "touchait", enfin sur l'initiale de la personne qu'elle touchait. Elle rouvrit une nouvelle fois les yeux, et commença à s'exprimer sur tout cela.

JERSEY "Joshua, tu ne comprends certainement pas pourquoi je t'ai emmené ici. Je voulais vérifier que ton nom était bien inscrit dans cette pièce. Est-ce que tu as deviné son secret ? Que fait-elle ? A quoi sert-elle ?"


   

Look how they shine for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake L. Raven
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTEUR ADJOINT
MARAUDEUR
CONSEILLER
GÉRANT

THE RAVEN'S PUB

▸ MESSAGES : 1413
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Sam 5 Juil - 12:06

Bonsoir, étant donné que votre RPG n'a pas obtenu de réponse depuis le 31 mai, je viens faire une "relance" vous prévenir que si dans deux semaines maximum il n'y a toujours aucune réponse, je verrouillerai et classerai ce topic. Vous pourrez toujours aller le consulter depuis les Douves.

Cordialement.
Votre nouveau maraudeur RPG,
Pet-ifiant.


J'aime les grosses saucisses de hot dog.
J'ai 12 ans, je découvre le sexe et je suis OK pour une relation sexuelle avec animaux.

"SM and proutd"

         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Mar 8 Juil - 5:16

Le Serpentard continuait de regardait la pièce qui s'offrait à lui, l'observant dans les moindres détails. S'il ne savait pas pourquoi il était ici, pourquoi la Préfète avait décidé de la lui montrer à lui alors qu'ils se connaissaient à peine, le Harrington ne comptait certainement pas le lui demander. Peut-être par politesse... Enfin dans tous les cas, cela ne l'intriguait pas assez au point de demander des réponses à ses questions. Reportant son regard vers la sorcière, il fronça les sourcils lorsqu'elle se mit à tourner sur elle-même. S'il savait que la jeune fille était loin d'être folle, il était vrai qu'elle agissait assez bizarrement, ce qui n'amenait le métamorphomage qu'à se poser davantage de questions. Enfin, le plus inattendu si l'on pouvait dire ça comme ça, c'était de voir le nom de la famille Harrington apparaître sur le mur après que la Jones ait prononcé une formule.

Le jeune homme resta immobile un instant, fixant toujours l'endroit où son nom venait de faire son apparition. Il fit à peine attention à Jersey lorsqu'elle s'avança vers le mur pour y faire il ne savait trop quoi. C'est seulement lorsqu'elle prononça son prénom que le Serpentard sortit de ses pensées. Est-ce qu'il avait compris ce qu'était tout... ceci ? Pas vraiment... Joshua s'approcha à son tour du mur et adressa un regard à la Préfète après avoir constaté qu'il y avait pas mal d'autres noms qui se trouvaient là. C'était... intéressant.

" Ce mur... Seuls les noms ayant un minimum d'importance pour toi ou ta famille y sont inscrits... n'est-ce pas ? "

Oui c'était ça. Pourtant on ne pouvait pas dire que c'était bel et bien le cas pour les Harrington, pour le moment en tout cas. Fixant Jersey, le Serpentard sentait la réponse venir à lui peu à peu. Cette pièce, elle ne concernait pas que le présent. Le passé mais aussi le futur s'y trouvaient, il n'y avait pas d'autre explication. Ce qui voulait dire que ce n'était sûrement pas la première ni la dernière fois que les étudiants se parlaient.

" Même s'il s'agit du futur..."


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jersey Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
CONSEILLÈRE
VEILLEUSE

▸ MESSAGES : 1926
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Sam 19 Juil - 6:20

On continue comme si Jersey avait toujours eu 20 ans dans la discussion, donc.


La jeune femme attendait une réponse du jeune homme, en qui elle voyait plus de potentiel que chez les autres. Cette Salle avait toujours été gardée comme un secret entre trois personnes, et maintenant, quatre. Elle avait eu besoin de savoir pourquoi elle avait des visions concernant le jeune homme, et elle avait enfin compris : celui-ci était déjà inscrit dans la pièce. Ils avaient donc une influence. Où ça ? Elle ne savait pas. Mais elle savait que son nom de famille était gravé dans cette pièce et qu'elle ne pourrait rien changer. De toute façon, elle n'en avait pas l'intention. Alors que le Serpentard émettait une hypothèse, Jersey l'écoutait attentivement, avant de déclarer :

Presque. Vois-tu, ce n'est que lorsque les conditions sont les meilleures que l'esprit peut s'ouvrir réellement. D'ailleurs, tu peux t'asseoir. Si mes ancêtres ont travaillé sur cette salle, autant qu'elle serve !  

Jersey décerna une banquette aux tons verts et argents - pas une coïncidence. Elle sourit à l'élève alors qu'elle était désormais installée dans la banquette, avant de lui faire de la place en décalant quelques coussins pour qu'il puisse s'y asseoir s'il en avait envie. Elle croisa puis décroisa les jambes, avant de les croiser à nouveau.

Elle se demanda alors pourquoi l'élève était dans sa maison. Et qu'étaient ses qualités et ses défauts. En sachant cela, elle pourrait alors faire un lien avec ses visions, et poursuivre son enquête pas encore tout à fait aboutie sur les raisons de la présence du nom des membres de sa famille dans cette salle. Elle souriait une nouvelle fois, admirant la beauté époustouflante de la salle. Elle était fière de sa famille et de ce qu'ils avaient accompli. Le travail esthétique était représentatif de sa famille du côté paternel, famille à laquelle elle était bien plus attachée qu'à la famille de Sacha. Et pour cause, elle détestait Sacha. Ce qu'elle avait fait était pour elle impardonnable, mais à force, elle avait réussi à l'accepter. Jersey ressemblait indéniablement à Sacha, mais le pire fut de savoir qu'elle s'en alla avec ce Tyshawn qui ne lui inspirait pas confiance. Et elle avait également laissé Keira, la pauvre. Voilà pourquoi Jersey était finalement plus attachée à l'autre branche de sa famille, qui était indéniablement une famille moins superficielle. Revenant à ses esprits, elle décida d'essayer d'en savoir plus sur le Serpentard. 


Dis-moi... Comment vois-tu Serpentard ? Je veux dire, en tant que maison, mais aussi en terme de valeurs. Et pitié, pas de compliments hypocrites. Je veux ton vrai point de vue.


   

Look how they shine for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Mar 22 Juil - 8:31

Joshua écouta la réponse de Jersey avec attention, en fait, il l'écoutait depuis le début car tout ça l'intriguait. Le Serpentard n'était pas sûr d'avoir compris la réponse de la jeune femme ni où elle voulait en venir mais ce n'était pas le plus important. Ce qu'il savait, c'est qu'il n'était pas dans cette pièce par hasard et son nom ne se trouvait pas sur ce mur par simple coïncidence, il était lié d'une quelconque manière à cette Jones, ou à plusieurs personnes de cette famille... Le Harrington regarda sa directrice de maison un instant lorsqu'elle lui proposa de s'asseoir à côté d'elle, sur un fauteuil aux couleurs de leur maison et Joshua doutait que ce soit du pur hasard.

Le sorcier prit finalement place à côté de son professeur tout en continuant de jeter des coups d'oeil un peu partout autour de lui. Cette pièce était vraiment incroyable, c'était certain mais aussi très mystérieuse. Une fois à l'intérieur, un tas de questions étaient venues se perdre dans sa tête sans qu'il puisse y répondre. Enfin bref, le Serpentard releva les yeux vers la Jones lorsqu'elle lui demanda ce qu'il pensait de sa maison, qui était la leur. S'il resta impassible, Joshua se demandait en réalité pourquoi elle posait cette question. Enfin, qu'est-ce que ça pouvait lui apporter réellement de le savoir, surtout qu'elle devait déjà connaître la réponse puisque le sorcier était loin d'être le premier Harrington à rejoindre les rangs de la maison des Vert & Argent, c'était même tout le contraire.

La dernière phrase de la jeune blonde le fit esquisser un fin sourire. Lui, hypocrite ? C'était plutôt contradictoire. S'il était vrai qu'il avait un côté manipulateur, le sorcier était loin d'être un menteur ou de quelqu'un qui n'assume pas ses propos. Ce qu'il pensait de sa maison ? Et bien pour tout dire, toutes les personnes de sa famille avaient un jour ou l'autre, arboré le blason de la ruse, de l'ambition. Alors c'était inévitable, il était né pour s'y trouver, lui aussi. Mais bon, si la jeune femme s'attendait à ce qu'il parle de lui ou de sa famille, elle se trompait. Il n'aimait pas aborder ce sujet et n'était de toute manière, pas du genre à se confier ou à trop parler. Il préférait sûrement écouter, c'était plus intéressant et utile...

" Hypocrite ? Je ne pense pas que vous ayez du soucis à vous faire de ce côté là, Miss Jones."

Il se tut un instant, regardant la jeune femme dans les yeux. Oui, elle savait parfaitement ce qu'il pensait de cette maison, il ne serait pas là si ce n'était pas le cas.

" Je pense que vous connaissez déjà vous-même la réponse à cette question, après tout, mon prénom n'est pas la seule chose que vous savez de moi."


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jersey Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
CONSEILLÈRE
VEILLEUSE

▸ MESSAGES : 1926
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   Sam 26 Juil - 2:48

Le Harrington prit finalement place près de la Jones, qui s'empressa de le sonder. Joshua et sa famille étaient inscrits dans cette salle où étaient rassemblés toutes les familles peuplées par des Serpentard qui avaient connu les Jones, ou allaient connaître. Finalement, Jersey se devait de laisser une part de mystère à cette salle. Elle voulait juste connaître le Serpentard pour enfin avoir une piste. Il était vrai que la jeune femme n'avait pas parlé à son père depuis longtemps, et son grand père était dans sa petite maison tranquille au coin du feu à manger des cookies préparés par "Mémé Meredith", la grand-mère de Jersey. Aussi, elle devait se débrouiller par elle-même, en femme, et pas en enfant. Mais ça, elle avait appris à le faire bien assez tôt. Depuis longtemps, la jeune femme se faisait sa place partout où elle allait par la seule force de son esprit et de son corps, elle parlait, s'expliquait, argumentait, et charmait, si bien qu'elle parvenait toujours à ses fins. Elle s'était faite une place dans le milieu professionnel dès l'adolescence, en se déplaçant pour ses articles, en veillant sur le château. Elle n'était pas l'une de ces petites filles engourdies par le poids de leur agent. Si Jersey aimait le luxe, elle n'avait pas besoin d'un père trop protecteur pour lui obtenir tout ce qu'elle voulait. Définitivement, ce n'était pas elle. Alors, le Serpentard lui répondit qu'elle connaissait sans doute déjà la réponse. Malheureusement, elle en doutait...

Ce n'est pas parce que j'ai le Troisième-Oeil que je sais tout...  

La jeune femme se tut. Avec la pression des différents clans de sorciers, son don pouvait lui attirer des ennuis et même si elle était seule, elle aurait voulu garder son don secret entre elle, Lena et Aurélie. Malheureusement, sa maladresse avait fait que le Serpentard avait sûrement compris qu'elle savait des choses grâce à son Troisième-Oeil. Autant lui expliquer tout bien comme il faut, c'était préférable.

Je sais que ta famille est passée par Serpentard. C'est tout. Enfin... je peux voir certains passages de ta vie grâce à cette pièce. 


   

Look how they shine for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand deux verts forment un arc-en-ciel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand deux verts forment un arc-en-ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand deux ne font qu'un
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» Quand deux destins se ressemble et s'assemble...
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Et quand vient le soir, pour qu'un ciel flamboie, le Rouge et le Noir ne s'épousent-ils pas ? [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epic Hogwarts :: ϟ ROLE PLAYING GAME ϟ :: RPG PRIVÉS-