AccueilGalerieFAQRechercherMembresConnexionS'enregistrerGroupes



 
Chers membres, chers invités,

Nous avons déménagé sur la version 2.0 d'Epic Hogwarts.
Nous vous invitons à vous (ré)inscrire à l'adresse suivante :

http://epichogwarts.com

Nous espérons vous voir parmi nous.
La direction d'Epic Hogwarts.

Partagez | .
 

 L'interrogatoire de 20 heures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sewell Cassiopée
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
MARAUDEUR
BIBLIOTHÉCAIRE
RÉDACTRICE

▸ MESSAGES : 2028
MessageSujet: L'interrogatoire de 20 heures   Dim 27 Avr - 4:38


L'interrogatoire de 20 heures

Sewell & Elijah


19 heures 45.

Le dîner enfin avalé, Sewell s'étira. La journée avait été longue, entre les heures de cours avec des élèves fatigants, les devoirs à corriger, les livres à ranger et les Gryffondors à réprimander, la rouge-et-or n'avait pas vraiment eu de temps à elle. Sans parler des créatures dont elle avait la charge et dont elle s'occupait à partir de tôt le matin jusqu'à parfois tard le soir. Mais ce soir, elle réglait un petit problème avec Elijah. Un minuscule détail dont elle aurait du idéalement s'occuper avant de passer chez Lena vérifier. Chose qu'elle n'avait pas pu faire car le Delilah s'était mystérieusement absenté le jour où elle était venue toquer à sa porte pour avoir des explications. Bien qu'il lui ai affirmé par la suite que c'était entièrement par hasard, la Cassiopée n'y croyait qu'à moitié. Finalement, ils avaient convenus d'une d'heure de rendez-vous... Un rendez-vous. Maintenant elle ne pouvait voir son meilleur ami que sur rendez-vous. Encore un peu, et bientôt elle devrait demander par écrit six mois à l'avance et en quatre exemplaires l'autorisation de lui envoyer du courrier! La rouge-et-or trouvait ça dingue.

Il avait cependant fallut qu'elle réorganise sa soirée. Ainsi, elle avait confié la tour des Gryffondors à Pelucha avec pour demande de lui envoyer une note si jamais elle avait un problème. De même, elle avait corriger ses devoirs en même temps qu'elle surveillait la bibliothèque et qu'elle lançait des "Chuut" aux élèves un peu trop bruyants à son goût. Enfin, juste avant le dîner, elle était aller trouver Evan à son bureau dans les cachots pour lui confier Fluffy le boursoufflet d'une part, et d'autre part pour lui dire que la partie de poker de ce soir était annulée. Lorsque le vert-et-argent lui avait demandé pourquoi avec un regard pénétrant, la lionne lui avait répondu de se mêler de ses affaires. Le Serpentard l'avait donc laissée repartir avec un petit rire agaçant qui avait légèrement énervée la brune. Comme si il savait ce qu'elle allait faire. Toutes ces choses faites, il était temps pour elle de se mettre en route si elle ne voulait pas arrivée en retard. Traversant le hall à grandes enjambées, elle s'attaqua en gromellant aux innombrable marches de l'escalier principal du château.


19 heures 59

A bout de souffle, la directrice de maison se tenait appuyée contre le mur qui faisait face à la porte des appartements du directeur. Rien à faire, il lui avait fallu environ un quart d'heure pour monter ces fichus escaliers qui la laissaient à chaque fois à moitié morte. Et elle ne pouvait pas ruser en se transformant en aigle. Surtout à cette heure-ci, où les élèves se baladaient encore dans les couloirs et où ce genre de volatile ne passait pas inaperçu. L'enseignante ne tenait pas à ce que tout le monde sache qu'elle était animagus. Cela pourrait la desservir par la suite et c'est pour cela que peu de gens étaient au courant. Respirant un grand coup pour recouvrer ses esprits, la bibliothécaire se détacha du pan de pierres qui la soutenait pour aller frapper à grand coups contre la porte en chêne. Il était vingt heures précises et elle espérait sincèrement que le décorateur en chef ne lui aurait pas fait faux bond. Sinon elle ferait exploser la porte et s'arrangerait pour laisser un petit cadeau inoubliable au bulgare.

- Bellâtre, ouvre cette porte, je sais que tu es là!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake L. Raven
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTEUR ADJOINT
MARAUDEUR
CONSEILLER
GÉRANT

THE RAVEN'S PUB

▸ MESSAGES : 1413
MessageSujet: Re: L'interrogatoire de 20 heures   Sam 5 Juil - 11:52

Bonsoir, étant donné que votre RPG n'a pas obtenu de réponse depuis le 27 avril (cela fait donc plus de 2 mois qu'il est resté ainsi) je me permets de le verrouiller et de le mettre dans les Douves. Si vous décidez de le continuer plus tard, vous pourrez toujours y accéder depuis les Douves.

Cordialement.
Votre nouveau maraudeur RPG,
Pet-ifiant.


Jakadit: Ce RPG a été sortit des limbes Douves pour être continué par ses membres


J'aime les grosses saucisses de hot dog.
J'ai 12 ans, je découvre le sexe et je suis OK pour une relation sexuelle avec animaux.

"SM and proutd"

         


Dernière édition par Jake L. Raven le Mar 8 Juil - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Delilah
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTEUR
DÉCORATEUR

▸ MESSAGES : 1315
MessageSujet: Re: L'interrogatoire de 20 heures   Dim 6 Juil - 7:45

HS : Elijah dégagea Jake d'un coup de pied et reprit son RPG. <3

Les pieds sur mon bureau et la tête adossée contre le dossier de mon fauteuil de bureau, je manque de tomber. La voix de Sewell vient de me réveiller en sursaut et les coups violents portés à l'intention de ma porte me donnent la migraine. Les cheveux ébouriffés, je me lève, chancelant et tente de me diriger vers la porte. Pas de chance, je glisse sur une feuille de parchemin qui traine par terre et me vautre sur le sol comme un elfe de maison incapable. Inexorablement, je me mets à grogner. La faute au réveil plus que pas du tout charmant de ma meilleure amie. Tant bien que mal, j'atteins la poignée de la porte et réalise seulement à ce moment-là que j'aurais tout aussi bien pu l'ouvrir d'un coup de baguette sans même avoir à abîmer la trace de mon postérieur dans le fauteuil. J'ouvre la porte et offre un sourire à demi forcé à la Gryffondor.

Sewell ! Je t'attendais, mentis-je tout en sachant qu'elle aussi le savait.

D'un geste galant, je l'invite à entrer et retourne m'assoir en me laissant tomber plus lourdement que je ne l'aurais pensé.

Je t'offre quelque chose à boire ? demandai-je en sortant deux verres de sous le bureau en bois massif.

Je suis content de revoir ma brune préférée. Voilà un bail que je n'avais plus eu l'occasion de m'entretenir avec elle pour autre chose que de l'administratif. Mais je sais que le pire est à venir. Je ne vais pas échapper à ses questions emplies de curiosité au sujet de Lena et moi. Intérieurement, je prie pour qu'elle ait oublié, tout en sachant que cela revenait à demander à un elfe quel est son maître.


FREE HUGS HEY THERE DELILAH
Qu'est-ce que tout le monde a, mais que personne ne veut perdre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sewell Cassiopée
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
MARAUDEUR
BIBLIOTHÉCAIRE
RÉDACTRICE

▸ MESSAGES : 2028
MessageSujet: Re: L'interrogatoire de 20 heures   Mer 16 Juil - 23:40

Il fallut deux looooongues minutes au directeur pour venir ouvrir la porte. Montre en main, la Cassiopée chronométrait, prête à faire exploser la porte si au bout de cinq minutes celle-ci ne s'ouvrait pas. Deux minutes troublées par un "boum" plutôt sonore. Mais qu'est-ce qu'il fiche? Il retapisse ou quoi? Enfin, le battant s'ouvrit et son meilleur ami lui offrit un charmant sourire qui contrastait avec le restant de son apparence complètement hagarde. En effet, le Delilah avait les cheveux en bataille, les traits tirés, des croûtes aux bords des yeux et de jolies cernes sous ceux-ci. Tu parles qu'il m'attendait, il a l'air d'un vieux hibou tombé du nid! Insensible au charme dégagé par le sourire du demi-vélane, l'animagus entra dans la pièce et ferma soigneusement la porte derrière elle tandis que le décorateur allait s'affaler dans un fauteuil avec un grand "flouf"! Sewell lui tira la langue:

- Menteur, tu ne m'attendais pas du tout. Pour ton information, il y a encore des traces de baves sur le col de ta chemise et tu ronfles mon cher ami. Et plutôt fort. Je plains ta chère et tendre. Sinon je prendrai avec plaisir un jus de Framboises si tu en as.

Une première pique légère avait été envoyé par la lionne au sujet de Lena. Si il pensait que j'avais oublié, c'est raté. Laissant le Poufsouffle accuser le coup et la servir, la Gryffondor jeta un coup d'oeil au bureau. Il y régnait un joyeux bazar entre feuilles de parchemin éparpillées sur le sol, affaires en vrac sur le bureau et nourriture débordant des tiroirs. Sans parler de ce qui doit être caché quelque part. Il n'a pas changé à ce niveau-là. Elle se souvenait encore du jeune garçon de onze ans qui avait acheté quasi tout le contenu du chariot de la vieille qui vendait des bonbons lors de leur premier trajet en Poudlard Express. Ce même petit garçon qui sortait des biscuits et autres nourritures de ses poches tout au long de sa scolarité. Au moins, quand j'avais un petit creux, je savais qui trouver!

Prenant ses aises, la rouge-et-or tira un fauteuil jusqu'à elle, se plaça face au maître des lieux. S'asseyant, elle posa ses coudes sur le bureau et sa tête sur ses mains. Elle scruta longuement le bulgare du regard. La belge lui trouvait meilleure mine depuis qu'elle l'avait vu à l'hôpital il y a quelques années. Il lui semblait également que les crises s'étaient espacées... Est-ce grâce à Lena? Elle l'ignorait mais en tout cas, elle en était contente. Et voilà qu'elle revenait à la directrice des blaireaux. De toute façon, elle n'en avait pas fini avec le sujet et elle comptait bien tirer les vers du nez à son ami. Ne fut-ce que pour se venger de ne pas l'avoir mise au courant. Aussi, elle attaqua sans détour.


- Les nuits sont courtes à ce que je vois. Elles sont bonnes au moins j'espère?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Delilah
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTEUR
DÉCORATEUR

▸ MESSAGES : 1315
MessageSujet: Re: L'interrogatoire de 20 heures   Ven 25 Juil - 0:51

Évidemment, Sewell ne me crut pas. Ç'aurait été trop beau. De toute façon, quand avais-je un jour pu lui cacher des choses ? Puis ce que je redoutais arriva. Elle évoqua ma "chère et tendre". En l'espace d'un instant j'eus envie de lui demander de laquelle elle parlait, souvenir du vieux temps où mon coeur n'était pas monopolisé par ma blonde. Tandis que je lui servais son habituel jus de framboises, je cherchais dans ma tête une stratagème d'évasion. Je connaissais Sewell par coeur et savais donc pertinemment qu'elle ne me laisserait pas filer avant de m'avoir soutiré jusqu'à la dernière goutte d'information. Avant de prendre la parole, je m'enfonçai dans mon fauteuil en soupirant allègrement.

Huuuuuum... Huuuuuum... Et si je mettais un peu de musique ?

Je me levai et marchai le plus lentement possible jusqu'au poste. Là, je lançai un vinyle puis retournai m'assoir à contre-coeur. Comment lui dire les choses ? Je ne souhaitai pas la froisser et lui avoir caché ma relation pendant tout ce temps allait peut-être être un cachet difficile à avaler pour ma meilleure amie.

Tu connais Lena, toujours très discrète.

Je laissai le silence peser encore quelques instants avant de reprendre finalement, décidé à tout lui avouer.

Écoute Sewell, je suis désolé de ne pas t'en avoir parlé avant mais... Lena et moi vivons une relation quelque peu compliquée et nous ne souhaitions pas que n'importe qui soit au courant. Euh attends ! Désolé je sais que tu n'es pas n'importe qui, loin de là ! Ce que j'ai voulu dire c'est qu'il valait mieux que personne ne soit au courant. Et en plus, au début je ne savais pas que tu parlais avec elle régulièrement.

Je pinçai ma lèvre inférieure entre mes dents, signe d'angoisse.

Elle m'a changé, Sewell. C'est très étrange comme sensation. Elle m'apaise et... Je ne vois même plus les autres femmes ! Et tu sais à quel point j'aime les femmes. Je pense que je suis amoureux. Tu crois que c'est possible ?


FREE HUGS HEY THERE DELILAH
Qu'est-ce que tout le monde a, mais que personne ne veut perdre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sewell Cassiopée
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
PROFESSEUR
MARAUDEUR
BIBLIOTHÉCAIRE
RÉDACTRICE

▸ MESSAGES : 2028
MessageSujet: Re: L'interrogatoire de 20 heures   Ven 1 Aoû - 10:21

H.S: Détail qui n'a rien à voir mais c'est quoi comme musique? Comme ça je peux faire réagir Sewell en fonction (coté animal toussa, toussa...). :3

Attrapant le verre de jus de framboises qu'il lui tendait, Sewell attendait la réponse d'Elijah. Ce dernier cherchait visiblement une tentative d'échappatoire et l'animagus lui jeta un regard d'aigle qui signifiait clairement qu'il ne lui échapperait. Regard quelque peu particulier parce que ses yeux avaient prit un court instant une couleur jaune rapace. Sa proie était entre ses serres. C'est marrant lui et Lena sont pareil à ce niveau, elle aussi se serait enfuie si elle avait pu. Malheureusement, c'est moi qui bloquait la porte. Finalement, le bulgare se jeta à l'eau et lança un vinyle pour alléger l'atmosphère. La musique emplit la pièce mais elle ne répondait pas aux questions posées par la Cassiopée aussi ne le quitta t'elle pas des yeux.

Enfin, le Poufsouffle se lança, d'abord quelque peu hésitant avant de finir par se laisser aller. Soufflée, la Gryffondor l'écouta jusqu'au bout presque étonnée qu'il lui ai fait aussi peu confiance pour le coup. Mais bon elle comprenait qu'au début il ait préféré garder ça secret, les rumeurs allant très vite et pouvant être désagréables. Pourtant il savait qu'elle tenait toujours sa langue, sinon tout leurs mauvais coups auraient été caduques depuis le début. Cependant, le demi-vélane s'excusa et la rouge-et-or voyait bien qu'il était angoissé, elle le connaissait trop bien pour qu'il lui cache longtemps quelque chose quand il était face à elle. Néanmoins, elle se sentait quelque peu blessée par son attitude, Lena avait été plus sereine et compréhensive.


- Lena est effectivement très discrète, c'est toi qui ne l'es pas assez. Tu rougis très bien. Et décidément tu n'es pas toujours très observateur, on se parle depuis qu'elle est arrivée à Poudlard en première année. Plus précisément depuis le jour où je l'ai aidée à attraper un livre.

Bon pour le coup, elle était quelque peu de mauvaise foi. Elle savait très bien que son meilleur ami ne mettait pas souvent les pieds à la bibliothèque et que de son jeune temps, la Singer ne l'intéressait que pour lui jouer un mauvais tour. Alors donc, il était logique qu'il n'ait pas pu faire le rapprochement. Mais bon, le Delilah venait d'introduire un sujet qui la mettait plus ou moins mal à l'aise: l'amour. Autant dans la conversation avec la directrice de Poufsouffle elle avait réussi à éviter le sujet, autant là elle n'y couperait pas. L'amertume la rattraperait toujours à ce niveau-là, autant qu'il la rattrapai lorsqu'on parlait de ses parents ou de sa famille paternelle. C'est pourquoi, blessée et amère, elle répondit quelque peu crûment au directeur.

- Bah c'est un peu évident, ça fait quoi? Plus d'un mois que vous êtes ensemble? Si tu ne l'aimais pas, ça n'aurai pas duré!

Mais aussitôt qu'elle eu prononcé ces mots, elle s'en voulu terriblement. Elle ne voulait pas faire de mal à son meilleur ami et c'était à elle de gérer ses problèmes sentimentaux. Néanmoins, elle devait s'excuser et reconnaître ses torts.

- Excuse-moi, je... je ne sais pas ce qu'est l'amour. Je ne l'ai pas connu et les hommes me considèrent au mieux comme une égale, au pire comme un garçon manqué sans paire de noisettes entre les jambes. Ce sentiment m'effraye et m'agace. Bref, je ne sais pas te dire mais je crois que oui c'est possible. Et puis si il y a une chose que je vois, c'est qu'effectivement tu vas mieux. Tu fais moins de crises, tu es plus calme... Enfin, ça se voit dans ton état général.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'interrogatoire de 20 heures   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'interrogatoire de 20 heures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Claudy Gassant est expulsé après avoir subi un interrogatoire aux USA
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» Sacrements, Pastorale, Confessions à toute heures, Bureau de Gwendoline Von Wittelsbach.
» L'arnaque des heures supps défiscalisées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epic Hogwarts :: ϟ ROLE PLAYING GAME ϟ :: RPG PRIVÉS-