AccueilGalerieFAQRechercherMembresConnexionS'enregistrerGroupes



 
Chers membres, chers invités,

Nous avons déménagé sur la version 2.0 d'Epic Hogwarts.
Nous vous invitons à vous (ré)inscrire à l'adresse suivante :

http://epichogwarts.com

Nous espérons vous voir parmi nous.
La direction d'Epic Hogwarts.

Partagez | .
 

 La Volière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Jenkins
avatar
▸ GRADE(S) :
RETRAITÉE

▸ MESSAGES : 1178
MessageSujet: La Volière   Ven 29 Mar - 10:48



Un besoin pressant de caresser une chouette ? De voler dans les plumes d'un grand-duc ? Alors ne vous en faites pas, nous avons trouver LA Solution ! Découvrez en avant-première la volière d'Epic Hogwarts ! En montant des escaliers de pierre en colimaçon (très dangereux en hiver, méfiez-vous...), dans le parc du château, vous arriverez à cette magnifique volière d'architecture très... En pierre. L'intérieur, sobre, saura ravir vos yeux et surtout vos narines, de par l'odeur divine de déjections d'oiseaux en tout genre qui viennent se pavaner ici. Tiens, en parlant de se pavaner, regardez tout en haut le vieux hibou moyen-duc qui se pense grand, qui croit qu'il en impose, perché sur la plus haute poutre de soutien de l'édifice. Pathétique non ? Maintenant, regardez-vous dans un miroir, vous m'en direz des nouvelles. (Cette phrase n'est pas du tout une attaque, elle est plutôt à interpréter du genre "Vous avez quelque chose sur la joue me semble-t-il.")

Pour un peu plus de sérieux (oui, la Narratrice en manquait un peu, elle a été reprise une fois de plus par Miss Compton qui se faisait les canines sur un os de Sirène...), la Volière est un endroit calme, si l'on veut, où réfléchir est la meilleure activité. En dehors de l'envoi de hibou à vos familles, pour les prévenir que tout va bien, ou qu'on vous a balancé un Cognard au Quidditch. Ils aiment toujours se faire un sang d'encre, les parents, vous ne trouvez pas ? Pour un rien en plus : un dégât par Cognard, ce n'est rien à côté du tirage d'oreilles qui vous attend si vous ne vous dépêchez pas d'aller en cours d'astronomie. Surtout que le couvre-feu du Parc est arrivé. Filez, petits sorciers, filez avant qu'il ne soit trop tard pour votre santé et vos sorties !



Les règles à respecter

♠️ Le règlement général de la section se trouve ici.
♥️ Pas de flood
♣️ Pas d'insultes, de propos racistes ou à caractère pornographique
♦️ C'était juste pour faire les quatre signes des cartes. jocolor 


Bannière par Junne Downey :3


Dernière édition par Alice Jenkins le Sam 28 Sep - 5:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winona Olivia Compton
avatar
▸ GRADE(S) :
RETRAITÉE

▸ MESSAGES : 202
MessageSujet: Re: La Volière   Ven 29 Mar - 11:26

Réveillée de mauvaise jumeur, la Compton se baladait amérement dans le château. Sa longue tignasse rousse en bataille et ses yeux pas maquillés la faisaient ressembler à une sorcière. Elle s'ennuyait à mourir depuis son arrivé. Bien que le château était très accueillant, le fait que sa soeur en soit la directrice ne lui donnait aucun avantage. Bien au contraire, les profs étaient bien plus exigeants. Ce n'était que du côté des élèves que la jeune fille trouvait un peu de réconfort. Mais en ce matin d'hiver, tout ses amis dormaient et elle n'avait aucune occupation. ALors elle déambulait comme une pommée dans les couloirs.

Seule à déambuler tristement dans les couloirs, en quête d'une activité. WInona était en train de contempler ses pieds qui semblait flotter dans l'air quand elle trébucha contre une marche en pierre. Elle poussa une dizaine de jurons, avant de tempêter contre la pierre. Elle ne s'était même pas rendu compte qu'elle s'était rendue à la volière. La jeune fille massa activement sa chaussure, chose complétement inutile, puis pénétra dans la froide pièce. Prise d'une soudaine inspiration, Liv sortit un parchemin de sa poche et écrivit un long message à ses parents

Papa, Maman,

Poudlard est géniale, malgré les quelques tensions entre les maisons. Enfin c'est Poudlard quoi! Wilh est géniale en tant que Directrice, même si cela me vaut parfois quelques commentaire du genre: "Evidemment, cela ne vous donne pas d'avantage", ou bien certains immatures d'élèves :"Chouchouteeeee!" mais bon. Mes amis ne sont pas comme ça. On s'marre bien, mais les profs....Pas commode. Enfin certain. Du genre Miss Gatheway. Elle est trop bien....Par contre le Sydal....Faut pas rigoler avec lui. D'ailleurs c'est le chéri de Mina ;) .

Brefouilles.

Bisous,

Win'.


Une fois fait, elle le porta à sa chouette, la regarda s'envoler dans les airs, puis s'appuya contre le froid mur, en attente quelque chose, un énevènement qui viendrait pimenter sa matiné maussade.


Li-chan'dit : 15 lignes minimum. Je le laisserai même si tu ajoutes quelque chose, ça permettra à tout le monde de se souvenir de la règle. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junne Downey
avatar
▸ ANNÉE :
  • 6e année

▸ MESSAGES : 1352
MessageSujet: Re: La Volière   Ven 29 Mar - 11:54

Junne Downey était tranquillement assise sur une chaise dans la Salle Commune. Elle se balançait, de plus en plus vite, de plus en plus fort, jusqu'à en perdre l'équilibre. Après avoir fusillé la salle du regard et s'être assurée que personne ne l'avait vu, elle se pencha sur son devoir qui était maintenant là depuis une heure et qui attendait sagement à être rempli. La métamorphose était la matière la plus ennuyeuse de tous ses cours. Bien que n'étant pas si flemmarde, elle n'arrivait pas le moins du monde à se concentrer sur son devoir. C'était monnaie courante chez les Poufsouffle. A peine se passait-t-il quelque chose dans la maison qu'une émeute de petits premières année ramenait sa pomme pour voir. Ne trouvant pas l'inspiration, Junne soupira, regarda sa feuille, puis la plia en 4 et la rangea excentriquement dans son sac. Elle sortit alors de la Salle Commune son sac sur l'épaule. En chemin, elle engueula un petit groupe de serpentard, avant de les menacer de leur mettre une retenue à chacun s'ils ne déguerpissaient pas immédiatement. Junne avait l'intention de se rendre au parc pour rejoindre Alice. Alors qu'elle franchissait la grande porte pour sortir à l'extérieur, Junne se rappela qu'elle devait, depuis bientôt une semaine, envoyer un hibou important concernant la restauration de sa baguette magique. A peine la porte ouverte, la préfète se figea sur place. Elle referma la grande porte avec quelques difficultés et commença à courir en direction de sa Salle Commune. Toute essoufflée, elle chercha pendant cinq bonnes minutes un parchemin non plié, propre et en un seul morceau. Son trésor trouvé, elle s'essuya le front puis repartie. Junne dévalait les escaliers, ouvrait la grande porte une nouvelle fois et regagnait le parc. Elle fît un petit signe de la main à son amie Alice puis s'en s'arrêter traversa le pont. Junne détestait le chemin qui menait à la volière. Il était pentu, long et partait dans tous les sens. En chemin, elle croisa Winona, l'air triste et rêveur. Sans même penser à lui dire bonjour, elle fila à la volière. L'architecture de pierre était froide et puait la fiente d'oiseaux. Elle n'avait pas l'habitude de venir ici et ne savait pas trop comment s'y prendre pour attacher son parchemin à un hibou. Après des dizaines d'essais et des dizaines d'appels, aucun oiseau n'avait l'intention de descendre. Junne posa alors son parchemin sur une petite table en pierre, croisa les bras et observa de ses yeux de lynx toute la volière. Elle balaya la salle de gauche à droite, de droite à gauche, de bas en haut et de haut en bas jusqu'à trouver le hibou parfait. Elle s'avança alors sur le rebord des cases et attrapa un vieux hibou tout crado. Elle y attacha son parchemin, remercia le hibou d'un ton sec et l'aida à s'envoler.

C'est fou comme on peut raconter de la merde le soir, quand même. :°


La troisième guerre à l'horizon n'est plus une menace mais une promesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: La Volière   Dim 23 Fév - 7:25

RP avec Keira F. Jones
La Volière. L'un des endroits où vous étiez le plus susceptible de croiser les frères Harrington, mais surtout le plus jeune d'entre eux, Joshua. En effet, depuis qu'il était à Poudlard, il écrivait beaucoup, généralement à ses parents, afin de donner de ses nouvelles certes, mais surtout pour informer son père de choses importantes, comme moins importantes. Bien sûr, cette idée ne venait certainement pas du jeune sorcier mais du chef de famille, pour qui les valeurs familiales et professionnelles comptaient plus que tout. C'est pour quoi il demandait à ses fils de tout lui raconter : les rencontres qu'ils avaient pu faire, comment ça se passait dans chaque matière mais aussi au niveau extra-scolaire. Bref, il tenait à son honneur et n'accepterait pas d'être bafoué, raison pour laquelle il obligeait ses fils à agir de la sorte. Bien entendu, s'ils se forçaient à écrire régulièrement à leur père, les deux frangins ne dévoilaient jamais entièrement tout ce qu'il se passait dans leurs vies respectives, surtout au niveau relationnel. Après tout, ils avaient bien le droit à un peu d'indépendance et de liberté, maintenant qu'ils étaient à Poudlard.

Ce matin Joshua s'était donc levé plus tôt que les autres, du moins son dortoir ne s'était pas encore éveillé, afin d'aller poster sa lettre, sa dernière de la semaine puisque nous étions Samedi. Si le Serpentard préférait agir ainsi, c'est parce qu'à cette heure-ci, il était quasiment certain de ne croiser personne, en tout cas les couloirs ne seraient pas bondés, comme il en était souvent le cas tout le long de la journée. De plus, la Volière n'était pas tout prêt, il fallait un certain temps pour s'y rendre et monter toutes les marches, même pour quelqu'un de physique.

Vérifiant qu'il avait bien sa lettre avec lui, le Harrington quitta les cachots et traversa les nombreux couloirs qui menaient jusqu'à la tour où se trouvaient tous les volatiles qui assuraient le contact entre l'école de sorcellerie et l'extérieur. Cette fois, il connaissait son chemin. Non pas qu'il l'avait appris par cœur, mais à force de s'y rendre, il savait où il devait passer et où il ne fallait pas passer. Une fois devant les marches de la tour, il tira légèrement sur sa veste, s'assura qu'il possédait toujours l'enveloppe, puis entama la montée. Une fois en haut, il esquissa un petit sourire et jeta un coup d'oeil en bas de la tour. Finalement, ça a été plus vite que prévu.
Passant sous l'arche, le Harrington constata qu'il n'était pas seul à envoyer du courrier tôt le matin. En effet une fille à la chevelure blonde se trouvait déjà là, occupée avec l'un des volatiles. Reconnaissant de qui il s'agissait, il fit aussitôt marche arrière et repassa sous l'arche, n'ayant pas été aperçu.

" Mais c'est pas vrai, encore elle ? Moi qui pensais être le seul à aller poster du courrier à cette heure."

Après avoir réfléchi un instant, le Serpentard entra à nouveau dans la volière et se dirigea vers son hibou grand-duc, qu'il avait choisi pour son magnifique plumage. Il le caressa un instant sans faire attention à Keira Jones. Oui, il s'était renseigné, du moins il savait comment elle s'appelait. Si la dernière fois qu'ils s'étaient vus - qui était aussi la fois où ils s'étaient rencontrés - il lui avait dit qu'ils se reverraient bientôt, il n'aurait pas pensé la revoir si rapidement, et surtout pas ici. Il ne savait pas s'il devait se réjouir ou non de la revoir, néanmoins cela serait peut-être l'occasion d'en savoir davantage sur elle, ou de continuer là où ils s'étaient arrêtés la dernière fois.


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira F. Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
CONSEILLÈRE EN CHEF
CORRECTRICE

▸ MESSAGES : 1312
MessageSujet: Re: La Volière   Dim 2 Mar - 4:34

HS : Désolée du retard éè


Keira s'était levée tôt en ce samedi matin. Elle avait profité du fait qu'elle n'avait pas cours aujourd'hui pour se rendre à la Volière. Sa mère habitant au sein du château, la blonde n'allait que peu souvent à la Volière et toujours pour une raison très particulière. Même si la Jones passait souvent pour superficielle, elle s'était énormément attachée à une domestique du manoir des Jones et même si elle ne l'avouerait jamais, celle-ci lui manquait terriblement. La Quatrième Année se rendait donc une fois toutes les deux semaines dans cet endroit pour envoyer de ces nouvelles au Manoir qui l'avait vu grandir. Aujourd'hui, son enveloppe ne contenait pas de ses nouvelles mais plutôt une demande particulière destinée au majordome personnel de la demoiselle : son versement d'argent sorcier mensuel ! Les Jones étaient riches, cela était bien connu ! Et la Ambre & Blanche était ce que l'on pouvait qualifier " d'enfant gâtée ".

Tout en accrochant sa lettre à la patte de du volatile de sa mère, Keira crut entendre un bruit de pas et une voix chuchoter. Elle se retourna vivement mais ne vit rien. Haussant les épaules, la blonde reporta son attention vers l'oiseau et ne s’intéressa plus à ce bruit. Quelques instants plus tard, une ombre s'avança dans son champs de vision et la Jones eut le plaisir de découvrir ... Joshua Harrington ?! Oh non, pas lui ! Keira s’était renseignée sur lui auprès de sa mère. cette dernière lui avait mentionnée qu'il " était comme elle ". Seulement, la fille de Sacha en doutait. Lors de leur première rencontre, elle avait cru pendant un instant qu'il était effectivement comme elle et la comprendrait ... mais elle s'était trompée. Ils ne se ressemblaient pas du tout. C'était d'ailleurs la différence majeure entre les Serpentard & les Equus. Ces deux maisons avaient l'air semblables mais en fait elles n'avaient rien en commun. Pourtant, la Jones s'était amusée durant leur " partie de pique " et ce garçon n'était pas comme les autres. Mais la Equus n'aurait su expliquer en quoi il différait ...


<< Tiens donc, Joshua Harrington !
A croire que tu ne pouvais te passer de moi ! Est-ce que j'ai beaucoup manqué ? >>


~ i've turned into someone else ~

© Silver Lungs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: La Volière   Jeu 6 Mar - 8:56

Le Serpentard releva les yeux de son hibou lorsqu'il entendit un son qui ne pouvait être que la voix de la Jones, après tout il n'y avait qu'elle et lui dans la pièce, et les hiboux. Il esquissa un fin sourire aux dires de la jeune fille qui semblait de meilleur humeur que la fois précédente. Alors comme ça, elle connaissait son prénom ? Hum, cela rassurait Joshua, au moins elle aussi s'était renseignée à son sujet, mais ça, elle ne le savait pas. Intéressant... D'ailleurs, c'était mieux ainsi. Il ne voulait surtout pas qu'elle puisse croire qu'elle l'intéressait. Cette fille était déjà assez bien narcissique pour en rajouter. Flatter son égo ? Ce serait la pire chose à faire, et ça le Harrington l'avait compris. Non, il fallait faire l'inverse. Et pour ça, rien de plus simple : rester soi-même. En effet, le Serpentard était connu pour être un garçon difficile d'approche alors, si cette fille avait réussi à lui adresser la parole, il n'était pas question qu'il ne lui rende la tâche facile. Si cette dernière ne souhaitait pas être traitée comme les autres, elle devrait lui montrer en quoi elle était différente, et intéressante par la même occasion. C'est donc tout naturellement et de manière détachée qu'il prit la parole à son tour, les yeux toujours rivés sur son hibou qui tenait l'enveloppe dans son bec désormais.
" Hum... Tu prononces très bien mon nom et je vois que tu connais mon prénom... Ce ne serait pas plutôt moi qui t'ai manqué ?"
Approchant légèrement son bras du volatile, celui-ci se posa immédiatement sur son poignet. Le Vert et Argent adressa à la jeune fille un de ses sourires si souvent présents sur son visage avant de s'avancer vers l'une des "fenêtres" de pierre de la volière. Le caressant une dernière fois, il lui chuchota quelques mots avant de le faire s'envoler.
" Direction la maison mon grand."
Il le regarda disparaître dans le ciel puis s'appuya sur le rebord. Il était vrai que le paysage était magnifique, en toute saison. Le Harrington n'avait jamais vraiment pris le temps de s'en rendre compte mais il avait du temps à perdre ce matin, et cette nouvelle rencontre était peut-être l'occasion de le faire passer justement.


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira F. Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
CONSEILLÈRE EN CHEF
CORRECTRICE

▸ MESSAGES : 1312
MessageSujet: Re: La Volière   Jeu 6 Mar - 22:39

Keira s'était perdue dans ses pensées en attendant la réponse du Serpent. Elle avait posé son regard sur le volatile qu'elle aimait emprunter à sa mère & elle se mit à repenser à son enfance dans le Manoir des Jones, à la promesse qu'elle s'était faite un jour à elle-même : devenir comme sa mère. Le rêve de toutes les petites filles mais pour la Ambre & Blanche, cela était différent. Ce rêve ne l'avait jamais quitté. En même temps, elle avait grandi avec pour seul membre de sa famille sa mère. Il était donc tout à fait normal que la blonde ait persisté dans ce but. Aujourd'hui, elle était au sein du château de Poudlard et malgré tout ce qu'elle en disait à voix haute, elle adorait ce lieu au fond d’elle-même. Mais la Jones n'extériorisait jamais ses sentiments. Elle se créait des barrières naturels pour se protéger des autres. Alors la rencontre avec un jeune home faisant exactement comme elle l'avait faite réfléchir. Elle s'était rendue compte qu'elle faisait " fuir " les gens en se comportant de la sorte. Et pourtant, en moins d'une semaine, elle venait de recroiser ce même jeune homme. A croire que le destin les avait réunis ...

Keira secoua la tête et se replongea dans le présent. Ces temps-ci, elle entrait dans son moment " eau de rose ". Mais cela, elle espérait que sa mère ne le saurait jamais. Tout était dans sa tête & n'en sortirait jamais. Du moins, elle l'espérait. La Quatrième Année entendit soudain le Vert & Argent lui répondre en lui faisant remarquer que vu la manière dont elle avait prononcer son nom & prénom, c'était plutôt lui qui avait dû lui manquer. Ce qui est totalement faux ! Keira retint d'éclater de rire & s'empressa de lui répondre. Apparemment, il n'avait pas encore bien compris qui elle était ...




<< Hum.
Cher Joshua, je suis au regret de te décevoir mais tu ne m'as A-B-S-O-L-U-M-E-N-T pas manqué.
Mais étant donné que je suis arrivée à la Volière avant toi, je vais presque finir par croire que tu m'as suivi exprès pour me voir... et donc que je t'ai manqué.
Si je connais bien ton nom de famille désormais, c'est parce que j'ai fait quelques recherches sur ta famille mais uniquement pour savoir si je peux continuer à t'adresser à la parole ou non. Et ne me fais pas croire que tu n'as fait aucunes recherches sur moi également ! Si c'était le cas, tu ne prendrais même pas la peine de me répondre car tu es un Serpentard ! >>


~ i've turned into someone else ~

© Silver Lungs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: La Volière   Sam 15 Mar - 9:47

Lorsque la Jones se remit à parler, Joshua avait repris son air non pas moqueur ni méprisant mais plutôt amusé. En effet, il trouvait les conversations avec la jeune fille amusantes et, même s'il n'éprouvait aucune sympathie envers elle, leurs joutes verbales le faisait rire. Peut-être était-ce parce qu'il était à Serpentard, mais le Harrington avait toujours préféré "se disputer" avec quelqu'un qui avait de la répartie et savait se défendre, même si cela voulait dire que la partie n'était pas gagnée d'avance. En fait, c'était peut-être pour ça qu'il lui parlait, car il savait qu'il ne pouvait pas connaître la fin de l'histoire avant la fin, que rien n'était gagné.

D'ailleurs, celle-ci était persuadée qu'elle lui avait manquée. Le Harrington ne savait pas pourquoi elle s'obstinait à penser à ça puisqu'il n'en était rien. Ou plutôt si, il le savait. Cette fille était narcissique, arrogante et possédait un orgueil démesuré. Et ça, Joshua l'avait remarqué dès le début. Certes, elle se trouvait à Equus, mais la Jones devait redescendre, qu'importe qui elle était vraiment et à quelle famille elle pouvait appartenir, le Serpentard était bien décidé à lui faire comprendre qu'il s'en fichait royalement.
" Désolé de te décevoir et de gâcher ton hypothèse, mais la seule raison qui m'a poussée à venir à la volière, c'était de poster cette lettre... "

Joshua affichait à présent un petit air narquois. Oh non, il n'était pas prêt de la laisser gagner, c'était certain. Quittant des yeux le paysage qu'il observait, il se tourna simplement de façon à voir son interlocutrice.
" Tu ne croyais quand même pas que j'allais monter toutes ces marches juste pour... te voir ? "

Et, comme s'il attendait une justification - ce qui n'était pas totalement faux - la Ambre et Blanche expliqua la raison qui l'avait poussée à se renseigner sur le jeune homme. Ce qui voulait donc dire que si elle lui parlait encore, c'était car le Harrington "convenait" à ses attentes. Bon à savoir... Cependant, il y avait une chose qu'elle ne semblait pas encore avoir compris... Joshua n'était pas comme elle. Il ne sélectionnait pas les gens selon leur classe sociale, pour savoir s'ils étaient dignes ou non de lui parler. Ce qu'il regardait avant tout chez une personne, c'était sa manière de se comporter ainsi que son caractère. S'il était vrai que le Harrington était plutôt difficile à approcher, ce n'était en aucun cas pour les mêmes raisons que cette Jones.
" C'est là que tu trompes... Les Serpentard ne sont pas comme les Equus. Je ne suis pas comme toi. Je me fiche totalement de qui tu peux être, mais puisque tu tiens tant à ce que les autres sachent qui tu es, je t'en prie, dis-le moi. "


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira F. Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
CONSEILLÈRE EN CHEF
CORRECTRICE

▸ MESSAGES : 1312
MessageSujet: Re: La Volière   Ven 21 Mar - 7:37

Keira s'était retournée vers son oiseau en attendant la réponse de Joshua. Elle enroula donc le parchemin à la patte du volatile et le fit s'envoler. La Jones se perdit à nouveau dans ses pensées en observant l'oiseau au loin. Elle espérait recevoir une réponse & son argent dans les plus brefs délais. Il était hors de question qu'un stupide majordome la fasse attendre ! Cela deviendrait le monde à l'envers. N'ayant plus à rien à faire à la Volière, la blonde resta tout de même car la conversation avec le Serpentard ... l'intéressait. Elle ne pouvait se l'expliquer mais elle appréciait se disputer avec une personne qu'elle ne connaissait pas & qui était comme elle dans le fond. Les réponses attendues ne mirent pas longtemps à parvenir aux oreilles de l'Equus. Et elles furent pour le moins ... blessantes. Keira avait une carapace où elle aimait se réfugier mais là, les paroles d'un Serpentard avaient réussi à l'atteindre ... Elle-même ne comprenait pas pourquoi. Il démentit donc qu'il était venu à la Volière pour la voir et lui dit cela comme si elle n'était qu'une mois-que-rien. Le Harrington lui expliqua ensuite que les Equus et les Serpents n'avaient absolument aucun point commun.

Vexée, la Quatrième Année ne pouvait en supporter d'avantage. C'était donc cela qu'elle était vouée à vivre pour le restant de sa vie ? N'être personne aux yeux des gens ? De n'être qu'un être humain parmi d'autre ? Keira avait espéré beaucoup mieux de sa vie et ce jeune homme venait remettre sa vie et son nom en question en une phrase ?


<< Très bien. Pense ce que tu veux, je n'ai même plus envie d'en écouter plus. >>


Sur ces paroles, Keira releva la tête et se dirigea vers la sortie de la Volière. Une longue descente l'attendait avant de sortir de ce lieu maudit ...


~ i've turned into someone else ~

© Silver Lungs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: La Volière   Dim 13 Avr - 8:03

Attendant maintenant une réponse de la Jones, le garçon souriait encore, comme préparé à répliquer en cas "d'attaque" de la part de la jeune fille. Mais, à la plus grande surprise de Joshua, celle-ci ne déblatéra aucune réplique cinglante et quitta plutôt les lieux, après avoir mit fin à leur conversation. Il la regarda s'éloigner, cherchant quelque chose à dire de plus, mais se ravisa. Une fois seul, le Harrington resta silencieux, sans bouger de là où il se trouvait. Attends, ça veut dire que... j'ai gagné. Cette fois, ce n'était pas lui qui était parti le premier, c'était elle. Mais étrangement, le fait de l'avoir battue ne lui procurait aucune joie. Joshua effaça tout sourire de son visage, se rendant compte qu'il n'était pas impossible que la Jones soit blessée, par sa faute. Habituellement, le métamorphomage ne faisait pas plus attention que ça aux conséquences que ses paroles pouvaient avoir sur les gens mais cette fois, c'était différent... Il ne savait pas pourquoi, ni comment l'expliquer, mais cette fille n'était pas comme les autres... Certes, elle était vraiment agaçante, mais c'était bien la première fois que l'on pouvait apercevoir une once de culpabilité chez le jeune homme, surtout en vers des personnes qu'il ne portait pas particulièrement dans son coeur.
" Fais chier ! Qu'est-ce qui me prend encore ? "

Le sorcier sortit à son tour et aperçut non loin la Ambre & Blanche qui descendait les marches, d'une humeur bien différente de quand il l'avait trouvée en arrivant à la volière. Le Harrington descendit rapidement les quelques marches qui le séparait de la jeune fille et lui barra le passage en se plaçant juste devant elle. Je sens que je vais le regretter.
" Attends... "

Joshua regarda un instant la Jones, peut-être un peu gêné  de ce qu'il s'apprêtait à faire, ou plutôt à dire. Cette fois, il n'était pas là pour enfoncer le clou, mais pour essayer "d'arranger" la situation. Il n'était pas très fier de la façon dont il s'était comporté avec la Jones alors autant faire les choses maintenant, hors de question de se torturer l'esprit pour une fille.
" Euh... J'y suis allé peut-être un peu fort là..."

C'était évident, le Harrington n'avait pas l'habitude de s'excuser et n'aimait pas ça. "Je m'excuse." Cette phrase était pour lui synonyme de faiblesse or, il avait toujours appris à garder la tête haute, qu'importe ce qu'il se passait. Alors la Jones devrait se contenter de ça, ce qui était déjà un effort de la part du garçon. Passant sa main à l'arrière de son crâne, il ajouta comme pour se faire pardonner :
" Ça en fait des marches... Tu comptes vraiment les descendre, toute seule ?"


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira F. Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
CONSEILLÈRE EN CHEF
CORRECTRICE

▸ MESSAGES : 1312
MessageSujet: Re: La Volière   Lun 28 Avr - 4:34

Keira en avait eu plus qu'assez de voir le Serpentard. Il l'avait profondément blessé et elle avait préféré partir et perdre la face plutôt que de craquer devant lui. Même sa propre mère ne l'avait jamais vu pleurer, ce n'était pas aujourd'hui qu'elle allait flancher et encore moins devant ce Harrington. La Jones tenait encore à pouvoir s'admirer dans un miroir dès le lendemain matin. Tout en ravalant ses larmes, la Capitaine de Quidditch d'Equus entendit des bruits derrière elle mais ne se retourna pas. Il était hors de question qu'elle s’arrête pour regarder derrière elle. Normalement, c'était les gens qui s'arrêtaient pour la regarder, pas l'inverse. Et ce n'était certainement pas aujourd'hui qu'elle allait changer cela. Tout en réfléchissant, la  Quatrième Année entendit Joshua lui dire d'attendre (ce qu'elle ne fit pas) puis elle le vit la dépasser et lui barrer la route. Impuissante, Keira s'arrêta donc de mauvaise grâce et croisa les bras, attendant que le jeune homme s'exprime. De son côté, elle n'avait absolument rien à lui dire. Mais Keira fut surprise : elle s'était attendue à tout sauf à attendre le Serpent lui avouer à demi-mots qu'il s'excusait. La Jones se retint d’éclater de rire pour ne pas le vexer mais un sourire étira ses lèvres sans qu'elle ne les contrôle. Finalement, le " Serpentard au cœur de pierre " était venu la chercher et s'était excusé. A croire que c'était Noël ! Triomphante, la Jones s’empressa de lui répondre :


<< Je vois que tu n'es pas aussi arrogant que tu ne veux le faire croire. Peut-être pourrais-tu arrêter de te montrer blessant avec moi et nous pourrions presque devenir amis (a) Sinon ... merci de t'être excusé. >>


Keira non plus n'avait pas l'habitude de dire merci aux gens. C'était d'ailleurs la première fois qu'elle disait merci à quelqu'un. Puis, elle entendit le jeune homme lui demander si elle allait descendre les marches seule. A ce ment-là, Keira ne put se retenir et éclata de rire mais s’arrêta aussitôt. Elle n'avait jamais rigolé avec personne ... Elle n'avait jamais vraiment eu d'amis en fait.... Secouant la tête, la Préfète releva la tête pour répondre à Joshua :


<< Oups ... Je ne sais pas ce qui m'a pris de rigoler comme ça ... Sinon oui : j'ai bien l'intention de redescendre les marches seule mais puisque tu vas dans la même direction que moi autant descendre ensemble, non ? >>


Sans attendre de réponse, Keira se remit à marcher et prit un peu d'avance sur Joshua. Puis, voulant ajouter une phrase pour voir sa réaction, la Jones perdit soudainement l'équilibre et sentit son poids basculer ainsi que son corps en entier. La blonde ferma les yeux, tendit les mains et sentit la peau la brûler quand ses mains touchèrent le sol, à cause de la violence de l'impact. La Ambre & Blanche se mit alors à descendre les marches et à rouler sur une dizaine de marches sans pouvoir s'arrêter. Elle ne savait plus quoi faire & sentit la douleur se prolonger de sa main gauche à son épaule gauche, puis de son épaule gauche à son corps entier ...


~ i've turned into someone else ~

© Silver Lungs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: La Volière   Lun 28 Avr - 8:06

Joshua s'était surpassé en s'excusant et cette fille avait intérêt à le remarquer car il n'était pas prêt de recommencer. Non pas qu'il avait pour habitude d'être méchant avec les autres et de les mépriser mais, il n'était pas l'un de ces garçons si gentil et si naïf, à prendre en pitié. En réalité, c'était plutôt le contraire mais la Jones semblait l'avoir remarqué puisqu'elle venait de lui dire qu'elle l'avait trouvé "blessant" et donc par conséquent, que ses paroles l'avaient atteinte, ce qui était d'ailleurs la raison pour laquelle le Serpentard se trouvait juste devant elle, en ce moment même. À l'entente du mot "amis", le Harrington se put s'empêcher de sourire, non pas de contentement mais plutôt ironique. Eux deux, amis ? Cela le faisait bien rire. Certes, il s'était excusé mais il n'y avait pas de quoi en faire toute histoire : il était hors de question qu'ils ne deviennent amis ou quelque chose de ce genre, cette fille était bien trop agaçante pour qu'il l'entende parler d'elle toute la journée. D'ailleurs, même si la préfète venait de le remercier de s'être excusé, ce qui était en soit, totalement étrange et gênant, le Serpentard reprit la parole, tout en essayant d'être, disons... plus "aimable" avec elle.
" Amis ? Ne te réjouis pas trop vite, Jones. Cette discussion, c'est tout ce que tu auras de moi. "
Oui, ça le faisait rire, et pas qu'un peu. Mais apparemment, il n'était pas le seul. Lorsque la sorcière lâcha un rire, le sourire du Harrington se crispa légèrement, même si le ton était toujours le même. Ce rire pouvait être nerveux comme sincère, le Serpentard ne pouvait pas accepter que l'on se fiche de lui, qu'importe qui était en face. Il s'apprêtait à répliquer mais la Jones reprit la parole aussitôt. Et ce fut au tour du tuteur de rire. Rêve pas. Maintenant qu'elle avait rit, elle pouvait bien lui offrir toutes les pièces d'or de Gringotts, il ne resterait pas avec elle une minute de plus, sans être "blessant" en tout cas. L'égo, c'était important, mais l'honneur, encore plus. Joshua ouvrit la bouche pour répliquer mais Keira était déjà en train de descendre les marches les unes après les autres. Puis, il ne sait trop comment, cette dernière chuta et dégringola plusieurs marches sans que le garçon ne puisse faire quoi que ce soit. D'abord surpris, le métamorphomage descendit les marches à toute vitesse pour la rejoindre. La Equus s'était méchamment amochée et, même si le Serpentard lui en voulait, il n'allait pas la laisser là, sans rien faire.
" On dirait que quelqu'un a besoin de mon aide. Mais ris donc si je me trompe..."
Non, il n'était pas content. Pas pour la fille. Pas parce qu'elle s'était blessée. Mais plutôt car il allait devoir l'aider. Et pour ça, il allait devoir mettre sa fierté de côté, et faire comme s'il ne s'était rien passé.


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira F. Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
CONSEILLÈRE EN CHEF
CORRECTRICE

▸ MESSAGES : 1312
MessageSujet: Re: La Volière   Ven 2 Mai - 4:13

Keira sentait une douleur incessante dans sa main gauche, douleur qui se prolongeait jusqu'à son épaule gauche. Elle avait l'impression que la douleur émanait de toutes les parties de son corps en même temps. La Préfète ne pouvait plus bouger & n'avait même plus la force d'ouvrir la bouche. Ce qu'elle savait, c'était qu'elle venait de ruiner l'honneur des Jones et cela, sa mère n'allait pas le lui pardonner de sitôt. Déçue, la Jones fut soulagée de savoir que personne n'avait assister à sa chute ... jusqu’à ce qu'elle entende des bruits de pas se précipiter vers elle. La blonde aperçut alors un visage que d'abord elle ne reconnut pas, puis elle se remémora la raison de sa présence ici ainsi que leur discussion et tout lui revint en mémoire. La Quatrième Année devait avoir pris un sacré choc sur la tête car elle n'eut même pas envie de protester ou de mettre en jeu une quelconque fierté. D'ailleurs, la Harrington n'était pas si mal à regarder vu d'en bas ... Mais qu'est-ce qui m'arrive là ?

Keira entendit Joshua lui demander si elle avait besoin d'aide et lui demanda de rire s'il se trompait. Effectivement, l'envie de rire lui était passée et n'allait certainement pas revenir. La Jones ne savait plus vraiment que faire & attendait vraiment que le jeune homme l'aide. Cela lui permettrait à lui aussi de mettre sa fierté de côté. Car les coïncidences faisaient qu'ils se croisaient tous le temps désormais ...


<< Aide-moi ... s'il te plaît ... J'ai vraiment trop mal là ... >>


~ i've turned into someone else ~

© Silver Lungs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: La Volière   Ven 2 Mai - 11:18

La Jones devait s'être sacrément fait mal pour se trouver ainsi. En effet, en plus de la tête qu'elle affichait, celle-ci n'avait fait aucune remarque concernant sa chute, ne serait-ce que pour tenter de se justifier. Et le Serpentard n'avait pas rêvé, il venait de l'entendre lui demander de l'aide, avec un "s'il te plaît" qui plus est. Oui, c'était assez étonnant mais surtout assez plaisant de se sentir "indispensable", surtout lorsqu'il s'agissait de la Jones. Et même s'ils ne s'entendaient pas au mieux, la sorcière pouvait compter sur le jeune homme pour ne pas la laisser là. Car il avait beau être à Serpentard et avoir sa fierté, le Harrington n'était pas stupide et ne voyait aucun intérêt à abandonner la Jones au beau milieu des marches, alors qu'elle n'était sûrement pas en état de les descendre. D'ailleurs, c'était même à son avantage. Si un jour, pour on ne sait quelle raison, il s'avérait être dans la même situation qu'elle - ce qu'il n'espérait pas et qui serait peu probable - il savait qu'elle pourrait lui rendre la pareille, bien que ce ne soit pas son genre de demander de l'aide aux autres.
" Très bien. Mais profite, j'ferais pas ça tous les jours."

Le Vert & Argent s'approcha de la préfète et lui attrapa le bras, qu'il passa derrière son cou. Une fois certain qu'elle le maintenait, il passa son bras droit sous ses jambes et l'entoura de l'autre. Puisqu'elle ne pouvait pas marcher, il n'avait d'autre choix que de la porter. Joshua se releva et commença la descente, tout en faisant attention où il mettait les pieds. Si la Jones était déjà tombée une fois, il n'avait pas l'intention que cela arrive une seconde fois, et surtout pas alors qu'elle se trouvait dans ses bras. Il tenait à sa fierté, mais ne souhaitait pas tomber avec elle, auquel cas ils seraient bien embêtés, et tous les deux.
" Alors ? Jones est-elle satisfaite de la descente ?"


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira F. Jones
avatar
▸ GRADE(S) :
DIRECTRICE DE MAISON
CONSEILLÈRE EN CHEF
CORRECTRICE

▸ MESSAGES : 1312
MessageSujet: Re: La Volière   Dim 11 Mai - 6:51

Keira se sentait fatiguée & pas au mieux de sa forme. Son corps souffrait énormément et sa propre fierté l'avait quittée au moment de sa chute, l'abandonnant à son triste sort. En réalité, la Jones avait la sensation d'être dans un rêve, de regarder la scène en dehors de son propre corps. Elle pensait qu'elle rêvait et qu'elle allait se réveiller dans son lit et que tout cela n'aurait été qu'un mauvais cauchemar. Mais vu qu'elle rêvait, elle pouvait tout se permettre, non ? Cela n’aurait aucun impact sur sa vie et sur son quotidien vu que tout cela resterait dans sa tête ... Soulagée de se savoir ainsi sauvée de la honte, la Jones esquissa un sourire. En plus de s'être cassée le bras, la Ambre & Blanche, bien que s'étant retenue avec son bras désormais cassé, avait eu quelques neurones de cassées également. Elle avait légèrement tapé sa tête contre la marche en essayant de se réceptionner et elle n'aurait sut dire avec certitude où elle se trouvait. La Capitaine d'Equus n'avait dans son champ de vision que le jeune homme qui venait de se précipiter vers elle. Celui-là même qu'elle ne pouvait supporter mais qu'elle croisait tout le temps. Pendant que ce dernier la hissait dans ses bras, elle ne cessa de l'observer et remarqua qu'il n'était vraiment pas moche et semblait réellement se soucier d'elle. Chose qui étonna Keira mais qui la fit sourire. Joshua était même plutôt beau à vrai dire. Mais cela, elle ne l'avouerait jamais.

La Jones ne fit aucun commentaire mais, se croyant dans le rêve, se demanda pourquoi elle ne pouvait rien dire. Après tout, le Harrington ne le saurait jamais vu qu'elle rêvait. Et puis, elle pourrait juger de sa réaction sans que ce ne soit réel et ce serait plus drôle. Et puis, tout lui était permis : elle était une Jones et elle était en plein rêve ...


<< Euh ... On t'a déjà dit que t'étais beau ? Parske franchement, si on ne te l'a jamais dit c'est que les gens sont vraiment aveugles ! Et oui, je suis satisfaite de la descente car je me fais chouchouter. Je ne croyais pas que le prince charmant existait par contre ... >>


Keira avait lâché ce qu'elle pensait de l'attitude et du physique du Serpentard. Elle n'avait pas eu honte d'exprimer ce qu'elle pensait car elle savait que ce n'était qu'un rêve. Elle pouvait d'ailleurs très bien se mettre à courir nue dans le château, personne ne la verrait réellement ...


~ i've turned into someone else ~

© Silver Lungs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua N. Harrington
avatar
▸ GRADE(S) :
TUTEUR
CHEF ARTISTIQUE
QUIDDITCH

▸ ANNÉE :
  • 5e année

▸ MESSAGES : 308
MessageSujet: Re: La Volière   Sam 31 Mai - 4:31

Qui aurait cru qu'un jour, il se serait trouvé dans une telle situation, à devoir porter la Jones pour l'amener à l'infirmerie ? Certainement pas lui en tout cas. Pour le peu qu'ils s'étaient parlés, les deux là n'avaient fait que se lancer des pics, ne pouvant faire autrement. Et même si cela l'embêtait énormément, Joshua devait bien avouer que leur petit jeu l'avait bien amusé et qu'il ne détestait peut-être pas la préfète autant qu'il le disait. Il fallait croire que tout le monde pouvait changer, ou se tromper. La tenant toujours dans ses bras, le Serpentard descendait les marches, pas aussi rapidement que s'il avait été seul, mais avec une certaine allure. La sorcière pouvait se considérer chanceuse d'être tombée sur le Harrington et non sur un élève à la carrure plutôt fragile. Enfin, celle-ci semblait apparemment l'avoir remarqué puisque, à la plus grande surprise du jeune homme, Keira ne se gêna pas pour dire tout haut ce qu'elle pensait de lui, ou plutôt de son physique...
" Enlève ce sourire stupide de ce visage, tu fais peur."

Les paroles de la Jones ne l'avaient pas vraiment gêné, mais par contre, la façon dont elle le regardait alors qu'elle était dans ses bras, si. Il savait que son comportement étai dû à sa chute et ça le faisait bien rire d'ailleurs, mais il n'aimait pas être fixé, trop longtemps. Puis la préfète ne semblait pas avoir compris que le Harrington faisait uniquement cela par principe et non pour elle réellement.
" Bien sûr qu'on me l'a déjà dit, tu croyais quoi ? Chouchouter ? Si tu le vois comme ça..."

Un sourire amusé sur le visage, Joshua descendit les toutes dernières marches de la volière et entama le chemin menant au château, direction l'infirmerie. Si c'était son bras qui semblait être endommagé, le Vert & Argent n'était pas certain que la Jones ne se soit pas également cogné la tête, vu comment elle réagissait... Il était passé en un instant du garçon à qui elle ne voulait pas parler à son prince charmant. Il avait presque envie d'éclater de rire.
" La subtilité c'est vraiment pas ton truc à toi... Il est temps qu'on arrive à l'infirmerie..."

Suite à l'infirmerie :3


    All is fair in love and war
    You only have power over people so long as you don't take everything away from them. But when you've robbed a man of everything, he's no longer in your power - he's free again.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Volière   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Volière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Volière
» Un matin à la volière... [sujet clos]
» La Volière
» Une journée comme les autres à la Grande Volière
» Un petit tour à la volière [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epic Hogwarts :: ϟ ROLE PLAYING GAME ϟ :: RPG DE DÉTENTE-